Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Expositions à Paris
PICASSO-MANIA - Grand Palais - Dec 2015

Souvent je suis passée devant le Grand Palais affichant l'exposition Picasso-Mania. J'ai été étonnée de constater le peu de monde qui s'y pressait : les expositions du Grand Palais attirent pourtant la foule. Une belle journée ensoleillée de décembre j'ai décidé de m'y rendre. Aucune file d'attente, personne, pourtant (le règlement c'est le règlement !) obligation de parcourir seule le long zigzag délimité par des cordes. Sur le perron les militaires Vigipirate papotent.

Enfin une visite qui s'annonce tranquille et agréable. Mais, pourquoi si peu de monde ? Peut-être parce que cette exposition est très controversée, que la critique n'est pas unanime, et que le musée Picasso vient de rouvrir ses portes.

Dans la première salle c'est Picasso lui-même qui nous accueille, figé sur son magnifique autoportrait bleu. Il s'est peint en 1901, il n'avait que vingt ans. Il se représente plus âgé, émacié, comme si le malheur allait le poursuivre longtemps, le buste large comme les peint Titien. Dans la salle suivante, dix huit artistes et architectes contemporains, filmés en portrait par Diana Widmaier-Picasso la petite fille du maître, expriment , l'un après l'autre, leurs sentiments et témoignent de l'influence de Picasso sur l'art contemporain.

PICASSO-MANIA - Grand Palais - Dec 2015

Le parcours est ensuite un mélange thématique et chronologique, riche des œuvres de Picasso, parfois regroupées sur un mur, confrontées à celles d'artistes contemporains.

Aux grandes phases stylistiques et à certaines œuvres de Picasso répondent des œuvres de David Hockney, Jeff Koons, Adel Abdessemel, Andy Warhol, Jesper Johns, Antonio Saura, Jean Michel Basquiat…etc.

C'est après la seconde guerre mondiale que Picasso accède véritablement à une très grande notoriété. Son engagement au parti communiste français et dans le mouvement pour la paix font de lui une figure majeure de la vie politique et intellectuelle de cette période. "Guernica" peint en 1937 acquiert le statut d'icône. A partir de 1960 les artistes commencent à être fascinés par Picasso et par ses deux œuvres emblématiques : "Guernica" et "les Demoiselles d'Avignon" . Elles ne sont pas présentes dans l'exposition, bien sûr, mais sont fortement évoquées

Les Demoiselles d'Avignon 1906 - (244X234cm) huile sur toile - Guernica 1937 (349x777cm) huile sur toileLes Demoiselles d'Avignon 1906 - (244X234cm) huile sur toile - Guernica 1937 (349x777cm) huile sur toile

Les Demoiselles d'Avignon 1906 - (244X234cm) huile sur toile - Guernica 1937 (349x777cm) huile sur toile

Je ne reviendrai pas sur la biographie très connue de Picasso . Je ferai juste une petite parenthèse sur la période des "Demoiselles".

Au salon d'Automne 1906, autour des "Tahitiennes" de Gauguin, se trouvent des pièces océaniennes et africaines qui bouleversent Matisse, Derain et Picasso. C'est à partir de là que Matisse et Picasso intègrent peu à peu l'art nègre dans leur création.

Au salon des Indépendants de 1906, Matisse expose "le Bonheur de Vivre" (175x241cm), il est à la pointe de l'avant-garde.

La même année, au "Bateau Lavoir " Picasso prépare sa réponse : "le Bordel d'Avignon" ( 244x234cm - Avignon en souvenir de la carrer d'Avinyò de Barcelone, célèbre pour son bordel, près de laquelle Picasso habitait) . Initialement, il veut représenter un marin dans un bordel entouré de cinq femmes, puis y faire entrer un étudiant en médecine portant une tête de mort. Le marin et l'étudiant disparaitront laissant cinq femmes, seules, debout, nues, certaines portant des masques nègres. Le titre sera changé en "les Demoiselles d'Avignon" par André Salmon lors du salon d'Antin de 1916 où la toile est montrée pour la première fois. "Les Demoiselles d'Avignon" marquait une rupture stylistique et conceptuelle qui annonçait l'avènement du cubisme et conduirait à l'abstraction.

Matisse - Le Bonheur de Vivre

Matisse - Le Bonheur de Vivre

Dans cette exposition extrêmement touffue, j'ai admiré la centaine d'œuvres de Picasso, dont certaines méconnues, j'ai aimé les œuvres d'Antonio Saura, de David Hockney, de Kippenberger. J'ai détesté l'horrible "Qui a peur du grand méchant loup ?" immense accumulation d'animaux empaillés.

Mais en définitive les images que je conserve de cette visite, sont avant tout les œuvres de Picasso.

Alexandre Prouvèze, dans TImeOut résume parfaitement ma pensée :

"Pourquoi Picasso gagne-t-il systématiquement ? Où est sa botte secrète ? A cette question, l’exposition apporte une réponse. Certes, implicite. Mais ce qui crève finalement les yeux, c’est que cette puissance de l’art de Picasso tient avant tout à sa personnalité, à son humour, sa joie de vivre, son érotisme, son sens de l’excès. A sa spontanéité, aussi. Quelques instants passés ici devant ses portraits de femmes suffisent d'ailleurs à faire éclater la force séductrice et virile de son œuvre". Au bout du compte, le dialogue le plus fécond de ‘Picasso.Mania’ semble se tenir dans l’une de ses dernières salles, présentant la série de dessins pornographiques ‘Raphaël et la Fornarina’. Et il a lieu entre Picasso et, non pas l'un de ses successeurs mais son prédécesseur du XVIe siècle, le peintre Raphaël. "

Une dernière remarque : pourquoi Picasso-Mania ? Le titre s'inspire de la phrase du maître "je peins, c'est une manie".

EXPOSITION JUSQU'AU 29 FEVRIER 2016, à voir pour se faire sa propre idée.

Statue de Maurizio Cattelan 1998 - Fibre de verre peinte, mousse expansive, plastique acier et vêtements. Au fond Yan Pei Ming - Portrait de Picasso, huile sur toile.

Statue de Maurizio Cattelan 1998 - Fibre de verre peinte, mousse expansive, plastique acier et vêtements. Au fond Yan Pei Ming - Portrait de Picasso, huile sur toile.

Rudolf Stingel - sans titre huile sur toile

Rudolf Stingel - sans titre huile sur toile

Mur d'oeuvres inspirées par Picasso, Warhol, Christo, Tinguely, Arman, Twombly, Lichtenstein, Wilfredo Lam, Alechinsky, Tapies, Hockney, Rauschenberg, Pignon, Niki de St Phalle etc......Mur d'oeuvres inspirées par Picasso, Warhol, Christo, Tinguely, Arman, Twombly, Lichtenstein, Wilfredo Lam, Alechinsky, Tapies, Hockney, Rauschenberg, Pignon, Niki de St Phalle etc......Mur d'oeuvres inspirées par Picasso, Warhol, Christo, Tinguely, Arman, Twombly, Lichtenstein, Wilfredo Lam, Alechinsky, Tapies, Hockney, Rauschenberg, Pignon, Niki de St Phalle etc......

Mur d'oeuvres inspirées par Picasso, Warhol, Christo, Tinguely, Arman, Twombly, Lichtenstein, Wilfredo Lam, Alechinsky, Tapies, Hockney, Rauschenberg, Pignon, Niki de St Phalle etc......

PICASSO - Etude pour tête de femme - Fernande 1909  et Tête d'espagnolePICASSO - Etude pour tête de femme - Fernande 1909  et Tête d'espagnole

PICASSO - Etude pour tête de femme - Fernande 1909 et Tête d'espagnole

David Hockney - Artiste et modèle 1973/74  - Blue guitar 1982 polaroids composite - Mother 1985 collage photographiqueDavid Hockney - Artiste et modèle 1973/74  - Blue guitar 1982 polaroids composite - Mother 1985 collage photographiqueDavid Hockney - Artiste et modèle 1973/74  - Blue guitar 1982 polaroids composite - Mother 1985 collage photographique

David Hockney - Artiste et modèle 1973/74 - Blue guitar 1982 polaroids composite - Mother 1985 collage photographique

Richard Prince 2011 - sans titre Picasso - Impression jet d'encre, pastel gris, acrylique et fusain sur toile

Richard Prince 2011 - sans titre Picasso - Impression jet d'encre, pastel gris, acrylique et fusain sur toile

Jeff Koons - ANtiquité 2011 - collage - aphrodite romaine, sculpture Papouasie, version d'Adonis et Venus de Titien, le tout recouvrant un "Baiser" 1969 de Picasso

Jeff Koons - ANtiquité 2011 - collage - aphrodite romaine, sculpture Papouasie, version d'Adonis et Venus de Titien, le tout recouvrant un "Baiser" 1969 de Picasso

Rudulf Baranik 1967 - Mettez fin maintenant à la guerre du Viet Nam Lithographie - Léon Golub - Viet Nam II 1973 acrylique sur toileRudulf Baranik 1967 - Mettez fin maintenant à la guerre du Viet Nam Lithographie - Léon Golub - Viet Nam II 1973 acrylique sur toile

Rudulf Baranik 1967 - Mettez fin maintenant à la guerre du Viet Nam Lithographie - Léon Golub - Viet Nam II 1973 acrylique sur toile

"Qui a peur du grand méchant loup ?"

Inspiré par Guernica, Adel Abdessemed évoque les massacres d'animaux commis quotidiennement dans nos sociétés modernes. Il utilise dans un format presque identique à celui de Guernica (3,63 x 7,70 x 0,40) - animaux naturalisés, acier , fil de fer - 2011-2012

PICASSO - Dora Maar 1937 huile sur toile - Jacqueline lithographie - Jacqueline aux cheveux lissés lithographie
PICASSO - Dora Maar 1937 huile sur toile - Jacqueline lithographie - Jacqueline aux cheveux lissés lithographiePICASSO - Dora Maar 1937 huile sur toile - Jacqueline lithographie - Jacqueline aux cheveux lissés lithographiePICASSO - Dora Maar 1937 huile sur toile - Jacqueline lithographie - Jacqueline aux cheveux lissés lithographie

PICASSO - Dora Maar 1937 huile sur toile - Jacqueline lithographie - Jacqueline aux cheveux lissés lithographie

Roy Lichtenstein - Tête de pinceau  sculpture - Femme au chapeau fleuri 1963 peinture acrylique sur toile Roy Lichtenstein - Tête de pinceau  sculpture - Femme au chapeau fleuri 1963 peinture acrylique sur toile

Roy Lichtenstein - Tête de pinceau sculpture - Femme au chapeau fleuri 1963 peinture acrylique sur toile

Errò - (Gudmundson Gudmondur dit) - Le point de fusion Picasso 2014 - Peinture glycerophtalique sur toile

Errò - (Gudmundson Gudmondur dit) - Le point de fusion Picasso 2014 - Peinture glycerophtalique sur toile

Andy Warhol - Tête d'après Picasso n°111 - Acrylique et sérigraphie sur toile

Andy Warhol - Tête d'après Picasso n°111 - Acrylique et sérigraphie sur toile

PICASSO - L'acrobate bleu 1928 huile sur toile - L'atelier 1928/29 huile sur toile - PICASSO - L'acrobate bleu 1928 huile sur toile - L'atelier 1928/29 huile sur toile -

PICASSO - L'acrobate bleu 1928 huile sur toile - L'atelier 1928/29 huile sur toile -

PICASSO - Le hapeau de paille au feuillage bleu 1936 huile sur toile - Céramique tête de femme 1953PICASSO - Le hapeau de paille au feuillage bleu 1936 huile sur toile - Céramique tête de femme 1953

PICASSO - Le hapeau de paille au feuillage bleu 1936 huile sur toile - Céramique tête de femme 1953

Picasso - L'ombre de la chambre Villa Californie 1953 - Huile, gouache, fusain sur toile - Minotaure à la cariole 1936 huile sur toilePicasso - L'ombre de la chambre Villa Californie 1953 - Huile, gouache, fusain sur toile - Minotaure à la cariole 1936 huile sur toile

Picasso - L'ombre de la chambre Villa Californie 1953 - Huile, gouache, fusain sur toile - Minotaure à la cariole 1936 huile sur toile

Jasper Johns - Les quatre saisons - Iconographie puisée dans le Minotaure à la carrioleJasper Johns - Les quatre saisons - Iconographie puisée dans le Minotaure à la carriole
Jasper Johns - Les quatre saisons - Iconographie puisée dans le Minotaure à la carrioleJasper Johns - Les quatre saisons - Iconographie puisée dans le Minotaure à la carriole

Jasper Johns - Les quatre saisons - Iconographie puisée dans le Minotaure à la carriole

Martin Kippenberger - sans titre - 1988 Huile sur toile - Photo de PicassoMartin Kippenberger - sans titre - 1988 Huile sur toile - Photo de Picasso

Martin Kippenberger - sans titre - 1988 Huile sur toile - Photo de Picasso

Picasso - superbe mur dont  Le baiser 1969Picasso - superbe mur dont  Le baiser 1969

Picasso - superbe mur dont Le baiser 1969

Antonio Saura - Dora Maar 1983 - Jean Michel Basquiat - sans titre Picasso 1984Antonio Saura - Dora Maar 1983 - Jean Michel Basquiat - sans titre Picasso 1984

Antonio Saura - Dora Maar 1983 - Jean Michel Basquiat - sans titre Picasso 1984

Georg Baselitz  Horta 1988 huile sur toile - Picasso Réservoir à Horta de Ebro 1909Georg Baselitz  Horta 1988 huile sur toile - Picasso Réservoir à Horta de Ebro 1909

Georg Baselitz Horta 1988 huile sur toile - Picasso Réservoir à Horta de Ebro 1909

Commenter cet article

Tassia 27/12/2015 14:05

EXCELLENTE SYNTHESE.....J,AI BEAUCOUP APPRECIELES COMMENTAIRES.....

Rufus 24/12/2015 17:09

Comme vous, chère Michèle, j'ai vu un jour "Picasso - Mania" dans un Grand Palais presque vide ( entre midi et deux heures il faut avouer). J'ai beaucoup aimé revoir Picasso, j'ai bien aimé les oeuvres d'un certain nombre de ses "inspirés". Grace à vous je "reverrai" autant que je le voudrai cette grande exposition. Merci à vous, une fois encore, et bravo pour la qualité de votre texte.