Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.


Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

Publié par voir-ou-revoir sur 23 Octobre 2017, 13:42pm

Catégories : #Expositions à Paris

Cette exposition est présentée dans tous les médias avec un texte répétitif et élogieux dont je ne reproduirai pas une fois de plus les termes. Les œuvres présentées proviennent du Whitney Museum of American Art de New-York, dont le "Pop art" constitue une partie du fond permanent. Je l'ai visité il y a de nombreuses années : j'avais découvert Ellsworth Kelly (maître du noir et blanc, de la ligne et des plantes), Edward Hopper, Georgia O'keeffe et George Segal. Il est d'ailleurs dit dans les gazettes que George Segal est méconnu en France ? Il l'est moins qu'Andy Warhol, mais, il me semble, tout aussi connu que les autres. On peut voir une seule sculpture de Segal dans cette exposition, mais il se tient actuellement et jusqu'au 28 octobre, à la Galerie Templon à Paris, une superbe rétrospective de cet artiste (voir la vidéo ci-dessous).

Que le Pop Art soit un clin d'œil à la société de consommation, cela semble évident avec notamment les frites gonflables ou gonflées de Claes Oldenburg et les détournements d'images. Que les passionnés du Pop Art me pardonnent, cette exposition ne manque pas d'intérêt mais  m'a laissée assez muette et insensible.

Si vous voulez voir "en vrai" une œuvre ou deux de Rauschenberg, Jasper Johns, Wesselmann, Lichtenstein (qui a eu deux rétrospectives à Paris, à la Pinacothèque en 2007 et au Centre Pompidou en 2013), Alex Katz et Jim Dine (j'ai apprécié sa série de photographies de corps érotiques superposées à des lithographies d'oiseaux - Balled eagle, 1969), et bien d'autres, vous avez jusqu'au 21 janvier 2018 (voir la vidéo ci-dessous).

Si vous vous rendez à cette exposition, surtout ne repartez pas sans avoir vu ou revu les salles consacrées de façon permanente à Aristide Maillol, un bonheur de s'imprégner sereinement des superbes dessins et des sculptures aux formes généreuses de ce grand artiste.

Vidéos Web - photo des œuvres de Maillol MP - cliquez sur les images pour les agrandir.

VIDEO SUR L'EXPOSITION POP ART au Musée MAILLOL

FOND PERMANENT DU MUSEE - Aristide Maillol 1861-1944

Le Musée a été créé en 1995 par Dina Vierny, la muse du sculpteur. Il est  exploité par l'entreprise Culturespaces, entreprise privée filiale du groupe Engie, qui gère 13 établissements. 

Ci-dessous :

1) L'enfant couronné 1892 , huile sur toile - 2) Melle Faraill au chapeau 1890, huile sur toile

3) Les deux jeunes filles 1891, huile sur toile

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

Sculptures  en terre cuite petits formats en vitrine

1) Etude pour La Montagne, 1937 - 2) Madame Maillol ou la pensée, 1902

3) Etude pour Debussy, 1930

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

1 et 2 détail) Baigneuse debout se coiffant, 1930 - Bronze Alexis Rudier

3 et 4 détail) La Nymphe 1930 - Bronze Alexis Rudier

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

Dans la belle salle boisée

Iris - messagère des dieux 1890 - Bronze - Anciennes collections Octave Mirbeau, Lucien Guitry, Sacha Guitry, Dina Vierny

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

Dina - Etude ou La Baigneuse endormie, 1939

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

1) Torse de Dina, 1943 - Bronze Emile Godard

2)  Dina, grand nu à la tresse - Fusain craie blanche

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

Le Grand nu jaune - Hommage à Gauguin - 1943 - huile sur toile

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017

1) Dina au Foulard, 1941 - huile sur panneau de bois

2) Les Deux DIna ou les Deux jeunes filles au bord de la rivière, 1939 - 3) détail

Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017Musée Maillol - Paris - "Icons that matter" - Pop Art - octobre 2017
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emma 23/10/2017 18:34

je suis un peu perdue dans cette profusion d'oeuvres, dont j'apprécie les qualités en profane. Elle me semble apparentée, connais tu Fanny Ferré ? http://atelier-artiste.pagesperso-orange.fr/fanny-ferre/pages/sommaire.html

voir-ou-revoir 23/10/2017 18:53

Merci de m'avoir donné le lien avec le site de Fanny Ferré , magnifique travail qui me fait aussi penser, à cause des tons ocres, aux sculptures d'Ousmane Sow. Il est vrai aussi que mon article peut paraître un peu confus, si je devais le réduire je ne conserverais que la vidéo sur George Segal. Je vais demain à la Galerie Templon, j'en reparlerai.

Rufus 23/10/2017 15:22

Je partage profondément votre appréciation, chère Michèle : je trouve que cette présentation d'échantillons isolés ne permet pas de retrouver les artistes qu'on a apprécié par ailleurs. Par contre les vidéos sur Hockney et sur Segal sont, elles, efficaces au possible. Merci infiniment chère Michèle. Par ailleurs ne craignez rien : à chaque visite au musée Maillol je monte saluer Aristide et ce n'est une punition ni pour l'un (lui) ni pour l'autre (moi)

Articles récents