Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.


ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019

Publié par voir-ou-revoir sur 13 Septembre 2019, 12:31pm

Catégories : #Expositions Province

Le titre de cette exposition "ELECTRIC LADYLAND" ne semble pas, à priori, en rapport avec les installations de Julien Colombier. C'est en lisant le dossier de presse de l'Abbaye que j'ai su qu'il s'agissait du titre  d'un album de Jimmy Hendrix que le peintre a beaucoup écouté durant la conception de son exposition. C'est plutôt une EXOTIC LAND que nous traversons, parfois en musique.   

Bien sûr, Julien Colombier a un rapport avec le  monde des graffitis, keith Haring ou  Basquiat, mais s'il  travaille dans l'esprit mural urbain, je trouve qu'il est très éloigné de la BD et de la représentation humaine. Il nous transporte dans la nature, dans un monde végétal mystique, et sans y donner une connotation péjorative, décoratif. 

J'entre d'abord dans la salle du 'Parloir" qui invite à contrario au silence. Déchaussée je marche sur un patchwork de toiles colorées, sous un plafond de  guirlandes argentées. J'ai été invitée à m'y asseoir, m'y allonger. C'est un lieu imprégné d'un mélange de cultures religieuses qui prête à la méditation,  une sorte de "purgatoire", je plane entre la terre colorée et l'infini brillant et pur. 

ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019

Puis il faut franchir le "Passage" : canyon ? ou peut-être passage spirituel, notre vie est "passage", du néant à la vie et de la vie au néant.

ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019

Ce passage là me transporte dans une forêt luxuriante (comment ne pas penser au Douanier Rousseau). Seule, perdue, je déambule accompagnée  par la musique de Rubin Steiner. Aucune présence humaine dans l'oeuvre, aucune présence humaine à ce moment là dans l'exposition. Du purgatoire, le passage m'a menée dans un Paradis tropical. D'un côté des panneaux à la végétation colorée, de l'autre des vitraux "camouflage"...Si je n'étais pas seule j'aimerais être revêtue d'un vêtement reprenant leurs motifs pour rester invisible, seulement en osmose avec la forêt.  

ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019

Encore une petite porte et c'est le "Nirvana".... des drapeaux sérigraphiés sur soie dans un atelier de Lyon (Vorace) flottent sous l'impulsion d'une bruyante soufflerie. Ils sont merveilleusement beaux ces drapeaux ! Vont-ils me happer et me disperser dans l'espace... paradis perdu.

ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019
ABBAYE DE MAUBUISSON - JULIEN COLOMBIER - ELECTRIC LADYLAND - Septembre 2019

Evidemment, comme cela peut se deviner, j'ai beaucoup aimé cette exposition qui se termine le 5 Octobre. 

Et pour connaître mieux Julien Colombier

Un aperçu très animé de la musique de RUBIN STEINER, compositeur d'ailleurs très peu cité sur les documents, sauf à l’apercevoir dans la vidéo présentée à l'entrée de l'exposition.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lydia 13/09/2019 18:09

superbe!!! la couleur m'évoque le bruit, la musique, dans un espace qui invite au silence et à l'introspection, je trouve cela génial, très belle expo! merci, gros bisous

Minna KOKKO 13/09/2019 17:40

Un grand merci et bravo Michèle pour cet article bien écrit et illustré qui m'a permis de faire visite virtuelle de cette expo que j'aurai sans doute pas l'occasion d'aller voir !

almanito 13/09/2019 15:17

Somptueuses guirlandes métallisées avec leurs reflets et leurs ombres projetées sur les pierres, le contraste est saisissant, mystérieux. Pour les ramages colorés par contre, j'ai un peu de mal à rentrer dans le jeu, j'avoue, peut-être apprécie t-on mieux in situ. Mais j'ai passé un moment passionnant en visitant tes articles sur Haring et le 104. Merci Michèle.

Articles récents