Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.


Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Publié par voir-ou-revoir sur 1 Novembre 2019, 14:17pm

"Figure d'Artiste" que l'on peut admirer jusqu'en juin 2020, accompagne le cycle d'expositions que le Louvre va consacrer sur la saison 2019-2020 aux génies de la Renaissance : Vinci, Donatello, Michel Ange ou Altdorfer.

On a plaisir à y retrouver des autoportraits célèbres, genre que les peintres développèrent pour affirmer leur émancipation du statut d'artisan.

Les grecs et les romains confondaient dans un même terme "artiste" et "artisan", tekhnité en grec et artifex en latin. Jusqu'à la Renaissance, l'artisan n'était pas considéré comme un créateur autonome. (Pourtant dès l'antiquité, comme le montre quelques œuvres de cette exposition, certains artisans sortirent de l'anonymat).

L'émancipation passe également par la signature incorporée au sein du tableau, alors qu'auparavant elle était sculptée sur le cadre. Alors que les œuvres produites dans les ateliers mobilisent de nombreux artistes et artisans, la signature révèle l'individualisation. Certains artistes de la Renaissance prennent conscience des possibilités graphiques ouvertes par la signature et signent avec leurs prénoms : Titien, Léonard, Michel Ange, Raphaël etc.

Les premières biographies d'artistes par Giorgo Vasari et Karel Van Mander participent à cette individualisation, à la libération du statut de la peinture et à l'élévation sociale de l'artiste.

L'intérêt de cette exposition tient également aux textes qui font écho aux oeuvres, traduites avec des mots par les écrivains.

Nicosthénès - Potier - 550/510 AV JC - Fragment de coupe représentant Artémis, déesse de la chasse.

La signature, signe de l'excellence du potier peut aussi marquer la renommée de l'atelier

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Eschmoumillec - Sculpteur actif à Chypre 7è siècle AV JC

Monument offert au dieu Bès sculpté pour le seigneur Reshef Shed

cliquez  sur les images pour les agrandircliquez  sur les images pour les agrandir

cliquez sur les images pour les agrandir

Maître Alpais - Orfèvre à Limoges XIIIè siècle - Ciboire en cuivre émaillé et doré

Très rare au moyen-âge, l'artisan signe son nom en latin à l'intérieur de la coupe

cliquez sur les images pour les agrandircliquez sur les images pour les agrandir

cliquez sur les images pour les agrandir

Anne Vallayer-Coster - Les attributs de la  peinture, sculpture et architecture 1769

"Melle Valayer nous étonne autant qu'elle nous enchante. C'est la nature rendue ici avec une force de vérité inconcevable .../..." Diderot - Salon de 1771

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Jean Fouquet - Autoportrait en médaillon signé vers 1452 - Email et Camaïeu d'or sur cuivre 

Premier autoportrait de la peinture française

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Albrecht Dürer - Portrait de l'artiste au chardon - 1493

"L'homme tient dans la main un chardon. Le tableau ayant été peint à l'époque de ses fiançailles, une interprétation suggère que la fleur symbolise la fidélité, une autre rappelle que, traditionnellement le chardon est le symbole de la passion du Christ. Dans les deux cas il s'agit de l'engagement". François Chang - Pélerinage au Louvre 2008

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Tintoret - Autoportrait vers 1588

"La bouche invisible sous la moustache, le peu de joues qu'on voit creuses, le nez fort et surtout les yeux qui sont deux grands trous dans leur cerne noir, les paupières inférieures tombantes indiquant une maladie, quelque chose de certains chiens épagneuls qui sont ainsi.../..." - Charles Ferdinand Ramuz - Note du Louvre 1902/1903

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Nicolas Poussin - Autoportrait  - 1650

".../...voici donc selon moi comment lire cette épitaphe : du fond vers la surface (ou réciproquement) : je ne suis que mon NOM et ces TOILES. Puis de gauche à droite : seule la PEINTURE et mon VISAGE qui en est l'autre face, conduisent ma MAIN. .../..." Philippe Sollers 1961

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Eugène Delacroix - Autoportrait au gilet vert - 1837

".../...ses lèvres fines et minces un peu bridées sur des dents magnifiques et ombrées de légères moustaches, son menton volontaire et puissant accusé par un méplat robuste, lui composaient une physionomie d'une beauté farouche, étrange, exotique, presque inquiétante : on eût dit un maharaja de l'Inde ayant reçu à Calcutta une parfaite éducation de gentleman et venant se promener en habit européen à travers la civilisation parisienne.../... Il était moelleux, velouté, câlin comme un de ces tigres dont il excelle rendre la grâce souple et formidable, et, dans les salons, tout le monde disait : "Quel dommage qu'un homme si charmant fasse de semblable peinture !" - Théophile Gautier

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Elisabeth Louise Vigée le Brun - Autoportrait avec sa fille - 1786

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Rembrandt - Portrait de l'artiste au chevalet 1660

".../...  C'est ainsi qu'il a prouvé, comme personne avant lui ou après lui, l'incessant changement et l'incessant passage, les séries infinies qui constituent chaque homme, et en même temps ce je ne sais quoi d'indéniable qu'est le Soi, presque invisible à l’œil, facile à oublier ou à nier, cette identité qui nous sert à mesurer l'homme qui change.../..." Marguerite Yourcenar

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Paolo Uccello - Cinq maîtres de la Renaissance - 1500/1550

"Sur Paolo Uccello - Malgré son excentricité, Paolo aimait les arts et ceux qui les pratiquaient à son époque. Désirant transmettre à la postérité les traits de quelques uns, il peignit sur un tableau long, qu'il conservait dans sa maison, cinq maîtres signalés : Giotto comme rénovateur et flambeau de l'art, Brunelleschi pour l’architecture, Donatello pour la sculpture, lui-même pour la perspective et la figuration des animaux, et pour les mathématiques Giovanni Manetti, son ami, avec qui il avait de fréquents entretiens sur la géométrie d'Euclide" Giorgo Vasari

cliquez sur les images pour les agrandircliquez sur les images pour les agrandir

cliquez sur les images pour les agrandir

Uccello

Uccello

Giotto

Giotto

Donatello

Donatello

Attribué à Baccio Bandinelli - Portrait de Michel Ange à 47 ans - Vers 1522

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

Ary Scheffer - Portrait de Félicie de Fauveau - 1829 huile sur bois

Ce portrait du sculpteur Félicie de Fauveau est présenté au salon de 1833. Le costume d'amazone et les cheveux courts révèlent une femme de caractère. Indépendante, Félicie de Fauveau a fait le choix du célibat et vit de son art. Engagée dans la rebellion contre Louis Philippe elle s'exile à Florence et poursuit une brillante carrière.

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

LES SALONS

Dès le 17e siècle, l'Académie royale de peinture et de sculpture organise des expositions d’œuvres de ses membres. De 1737 à 1848 elles se tiennent dans le salon carré du Louvre d'où le nom "Salon"

Après la révolution française et la disparition de l'Académie royale, le Salon perdure sous la tutelle de l'Académie des beaux arts et s'ouvre à tous les artistes. Son succès est considérable au cours du 19è siècle. Si le Salon permet aux artistes de faire carrière, les "Refusés" toujours plus nombreux ouvrent leur Salon en 1863. En 1881, le Salon des Refusés prend fin transformé en Salon des Artistes Français.

Le Salon National des Beaux Arts (SNBA), surnommé à ses débuts "La Nationale" est fondé en 1861 par Louis Martinet et Théophile Gautier, avec un salon annuel à partir de 1890. Il bénéficie depuis plus d'un siècle du Haut patronage du Président de la République.

Le Salon d'automne sera crée en 1903.

Jean Baptiste Martin - Une assemblée ordinaire de l'Académie royale au Louvre - 1712-1721

Les académiciens sont assemblés dans la Salle de Diane au rez de chaussée du Palais du Louvre, appelée ainsi à partir du 19è siècle.

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019

François Joseph Heim - 1827 - Charles X distribuant des récompenses aux artistes exposants du salon de 1824 dans le Salon carré - Format 1,73x2,56m
Le roi remet au sculpteur Cartellier le cordon de Saint Michel

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019
cliquez sur les images pour les agrandircliquez sur les images pour les agrandir
cliquez sur les images pour les agrandircliquez sur les images pour les agrandir

cliquez sur les images pour les agrandir

François Briard - Quatre heures au Salon dit Fermeture du Louvre - 1847

"M. Briard fait fureur cette année parmi les gardiens avec son tableau et toutes les bouches répètent à l'envie : "On ferme ! On ferme ! Le jour de l'ouverture on dit que les gardiens honteux avaient mis une sourdine à leur voix souvent peu harmonieuses. M. Briard fait de la peinture utile" Emmanuel de Lerne - Expo au Louvre 1847

cliquez sur les images pour les agrandir
cliquez sur les images pour les agrandir

cliquez sur les images pour les agrandir

Gabriel de Saint Aubin - Vue du Salon 1779 - Huile sur papier collé sur toile.

Saint Aubin restitue, sur ce petit tableau  grâce à des touches rapides, l'atmosphère du Salon, événement majeur de la vie artistique du 18è. L'espace est saturé de toiles.

Figure d'artiste - Petite galerie du Louvre - Octobre 2019
cliquez sur les images pour les agrandir
cliquez sur les images pour les agrandir

cliquez sur les images pour les agrandir

A VOIR JUSQU'EN JUIN 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

almanito 06/11/2019 18:40

Les textes apportent un plus très intéressant aux oeuvres, j'ai souri en lisant celui, quelque peu cruel, qui se rapporte à l'autoportrait du Tintoret...
Ta présentation, comme toujours est passionnante, merci Michèle.

jean-Marie Brochard 03/11/2019 19:23

Merci Michèle. Quand j'y passerai ton regard avisé m'accompagnera.

Rufus 02/11/2019 16:51

Merci, chère Michéle,pour votre présentation de l'exposition offerte par le Louvre dans sa Petite Galerie (bien nommée). j'ai aimé, en particulier que vous nous montriez que la richesse d'une exposition ne tient pas forcément à la superficie couverte par les oeuvres, Je me répète : j'ai beaucoup aimé l'ensemble oeuvres-textes, un grand merci à vous

Domino 01/11/2019 19:46

Merci de nous permettre de voir ces expositions.

Articles récents