Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Expositions à Paris

Avant de parler d'AKSELI GALLEN-KALLELA il convient d'expliquer ce qu'est le Kalevala.

LE KALEVALA

Le Kalevala (le pays de Kaleva) est un récit de mythes et légendes épiques ou lyriques publié le 28 février 1835. Il a été composé par Elias Lännrot, folkloriste et médecin de campagne à partir des poésies populaires de tradition orale  recueillies dans les campagnes finlandaises.

La publication de l'épopée du Kalevala, considéré comme le symbole de l'identité nationale finlandaise a redonné une puissante impulsion à la langue et la culture finlandaise. (le 28 février est encore commémoré comme une fête nationale).

Les finnois ont vécu pendant près de cinq siècles sous la domination suédoise avant que leur territoire deviennent en 1809 un Grand duché autonome rattaché à la Russie. Ils obtinrent leur indépendance en 1917.

Personnages principaux du Kalevala :

- le barde Väinämöien, fils d'Ilmatar, déesse de l'air et de l'eau, magicien qui joue du kantele, instrument à corde qui comporte traditionnellement 5 cordes, les modèles du XXè s. peuvent comporter de 5 à 40 cordes.

- le forgeron Ilmarinen qui a fabriqué le sampo, sorte de moulin capable de fabriquer la farine, le sel et de l'or à partir de l'air pur. Il assure ainsi la fortune de son propriétaire.

- le guerrier Lemmikäien

- le héros Kullervo, esclave vengeur qui viola sa soeur sans la reconnaître et mis fin à ses jours.

Le Kalevala a été tradut en français en 1930-31 par Jean-Louis Perret. (on trouve ce livre sur "Amazone").

 

AKSELI GALLEN-KALLELA

Exposition, musée d'orsay, akseli gallen-kallela, axel, g

 Axel Gallén nait en 1865 à Pori (sud ouest de la FInlande). Il va à l'école suédoise d'Helsinki mais suit aussi des cours du soir à l'association d'Art Finlandais. A 16 ans il entre à l'école de dessin de la société des Beaux Arts puis obtient une bourse en 1884 pour aller à Paris. Il y étudie à l'académie Julian et à l'atelier Cormon de 1884 à 1889.

A la fin du XIXè siècle pour les artistes finlandais, l'art, et en particulier le kalevala devient un moyen de lutte, un outil de combat politique contre la russification de la Finlande.

En 1891 Gallén gagne un concours pour l'illustration du kalevala avec le triptyque "la légende d'Aino", l'état en commandera une réplique pour le Sénat.

Le kalevala mène Akseli Gallén-Kallela (il a pris en 1907 la forme finlandaise de son nom) vers la voie du symbolisme. Dans "Ad Astra" se mèle l'iconographie chrétienne et le thème de la victoire de la vie sur la mort. Gallén utilisera ce tableau comme une pièce d'autel lors du baptëme de ses enfants en 1899, cérémonie que Sibelius accompagne au piano.

Gallén a abordé tous les styles en peinture : réalisme, naturalisme, symbolisme, il a traité les portraits, la vie rurale, les paysages et utilisé pour cela tous les médiums.

Au delà de ses talents de peintre il est graveur, affichiste, il créé des blasons, des médailles, des uniformes pour l'état. Curieux de tout il expérimente des domaines totalement différents.

En 1895, il construit sa maison sur le lac Ruovesi (Kalela)avec l'aide d'un ami architecte et fabrique son mobilier.  

Pour l'exposition universelle de Paris en 1900 il fait le décor et le mobilier du pavillon finlandais.

Gallén créé aussi une oeuvre textile (ryijy en finnois) : le ryijy Flamme, devenu emblématique du design finlandais.

Il voyage et expose dans toute l'Europe, aux Etats-Unis et au Mexique. L'oppression grandissante des Russes l'amène à parti pour l'Afrique en 1909. Durant cet exil il peint 170 oeuvres essentiellement des aquarelles.

De retour en Finlande en 1911, Gallen est affaibli artistiquement, il construit une nouvelle maison atelier à Tarvaspää à l'ouest d'Helsinki.

Après la proclamation de l'indépendance de la Finlande et la guerre civile Gallen part trois ans aux Etats-Unis.

Lors d'une conférence à Copenhague en 1931, il exprime son aversion pour la peinture de l'époque et notamment pour cellede Van Gogh et Gauguin. Sur le chemin du retour il meurt d'une pneumonie le 7 mars dans une chambre d'hotel de Stockholm.

Akseli Gallén-Kallela est considéré comme le grand artiste finlandais du tournant du XIXè et du XXè siècle pour ses grandes qualités plstiques mais aussi pour son engagement dans le mouvement national.

                                                                        ----------------------------------

1884 - Garçon et corbeau - huile sur toile, 86x72cm

Poikajavaris

 1885 - vieille femme au chat - huile sur toile 121x96,5cm

Gallen akkajakissa

 Boulevard Parisien - 1885 - huile sur bois - 52,5 x40,5 cmGallen Boulevard

 1888 - démasquée - Huile sur toile 65,5x54,5 - la jeune femme modèle parisien pose sur un sofa recouvert d'un tapis finlandais (démasquée car elle tient à la main un loup de satin noir).Akseli Gallen-Kallela - Démasquée

La légende d'Aino - 1891 - panneau central 154 x154cm - panneaux latéraux 154x77cm - Triptyque du Sénat

Joukahainen vaincu par Väinämöinen doit promettre en échange la main de sa soeur Aino. La jeune fille part se lamenter au bord de l'eau, se noie et se transforme en truite.

 

Gallen Kallela The Aino Triptych

Gallen_Kallela_The_Aino_2Tr.jpg

 

Gallen_Kallela_The_Aino1_Tr.jpg

 

Gallen_Kallela_The_Aino_3Tr.jpg 

1892-1894 - Les rapides de Mäntykoski - huile sur toile 270x156cm - cette toile comporte un encadrement peint au motif d'inspiration florale, sorte de fenêtre qui ouvre sur la nature. Les cinq lignes dorées qui traversent la toile verticalement au centre pourraient représenter les cordes d'un kantele. Alliance de la musique, de la peinture et des arts appliqués.Akseli Gallen-Kallela - Les Rapides de Mäntykoski

 1894 - "Ad astra" huile sur toile - 76x85cm
AD-ASTRA

 

Gallen Kallela Ad astra

1896 - La défense du sampo - tempera sur toile 122x125cm - Väinamöinen, Ilmarinen et Lemminkäinen ont ravi le Sampo à Louhi, celle-ci se transforme en aigle pour tenter de reprendre son bien.

Gallen-Kallela The defence of the Sampo

1897- La mère de Lemminkäinen - tempera sur toile - 85,5x108,5cm - Lemminkäinen voulant chasser le grand cygne Tuonela, fut tué et démembré dans le fleuve, sa mère récupéra les débris du corps et invoqua Mehilänen l'abeille qui le ramena à la vie à l'aide de l'hydromel.Gallen Kallela Lemminkainens Mother

 1897-1899 - Buffet - "l'arbre de la bonne et de la mauvaise connaissance" pin - 129x96x52cm - l'installation de Gallén à Kalela a été propice à la création de mobilier6779513762 9326ee4ab6 z (1)

 

1902 - Hiver - étude pour l'une des fresques du mausolée de Sigrid Juselius à Pori - tempera sur toile 77x145,5cmGallen Hiver

 1903 - le printemps - fresque du mausolée pour Sigrid Juselius - 77x145cm

Gallen Printemps

  Tapis ryijy Flamme de Gallén  Gallen Tapis

 Edition 1835 du Kalevala339px-Kalevala1

 

 A LIRE - Les dossiers de l'Art n°192 de janvier 2012

 

Commenter cet article

rufus 06/05/2012 19:53

C'est une fois de plus une ouverture très intéressante que vous nous offrez sur l'oeuvre d'un artiste particulièrement attachant . Merci chère Michèle . Le choix des photos me semble très
révélateur . Vous restez notre maître favori .