Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Voyages et promenades

Il y aurait tant à dire sur Antoni Gaudi que je ne peux que vous conseiller, si vous voulez connaître sa vie et son oeuvre, le livre de Joan Bergo I Masso et Marc Llimargas chez Flamarion.

Brièvement, Antoni Gaudi est né en 1852. Son père était chaudronnier dans la partie la plus complexe, la fabrication d'alambic, parmi ses ancêtres cinq chaudronniers et deux marteleurs de cuivre. Dès le lycée il manifesta des dons artistiques, a vingt deux ans il intégra l'école d'architecture, ses parents qui étaient de condition modeste vendirent une partie de leurs biens pour financer ses études à Barcelone et Gaudi travaillait déjà chez l'architecte Francisco de P del Villar qui s'était aperçu de ses dons exceptionnels. Avec cet apprentissage précoce il fut opérationnel beaucoup plus tôt.

Gaudi possédait une intelligence hors du commun et une imagination prodigieuse qui lui permettait de retenir les formes mais aussi de visualiser l'espace sans effort. Il attribuait ce don à l'héritage de son père et de ses ancêtres, la chaudronnerie est un métier qui oblige à résoudre les formes directement dans l'espace.

Le point de départ de sa carrière fut sa rencontre avec Don Eusebi Güell qui s'avéra un mécène à la hauteur de génie de l'artiste.

Le parc Güell fut conçu pour créer un parc colonie. La propriété s'étendait sur quinze hectares qui furent découpés en soixante triangles égaux. Au milieu de chaque propriété d'une ou deux parcelles il devait y avoir une maison avec un jardin attenant (ce qui donnait quarante maisons). Les clients se faisant rares on ne bâtit que deux maisons, celle de Gaudi et celle de l'avocat Trias.

La composition de cette cité jardin aristocratique s'articule autour de l'esplanade à la manière d'un théatre grec.

L'architecture et la décoration sont truffés de symboles : alchimie, franc-maçonnerie, mythologie, médecine, occultisme.

En haut des escaliers la colonnade est un espace imposant, temple du soleil et de la lune, du jour et de la nuit,  quatre vingt six grosses colonnes supportent la place aux bancs ondulés de 86 mètres de long.

Quand il pleut l'eau dévale les pentes abruptes, la place devient une immense flaque. La colonnade ne tiendrait pas longtemps à supporter le poids. Gaudi mit au point un système prodigieux, l'eau est filtrée, elle traverse une couche de pierres et de sable qui ne laisse pas passer la terre, puis elle est recueillie par le haut de colonnes et coule le long du fût intérieur, dans l'énorme citerne. On retrouve l'architecture des voutes de la citerne dans l'écurie du Palau Güell. (voir lien à la fin de l'article) 

parc-guell-1.jpg

l'entrée
parc-guell-2.jpg
parc-guell4.jpgLes deux animaux symboliques de l'escalier : la tête de serpent cornu, recouverte de céramique vitrée de couleur bronze, et la salamandre des alchimistes, représentation animale et vivante du feu.
guell-SALAMANDRE.jpg
parc-guell5.jpgLa colonnade, au dessus on aperçoit le dos du banc ondulé
Las-columnas-del-parque-Guell.jpg 

gaudi-parc-guell-resize.jpgle banc ondulé 
  parc-guell-7.jpg


parc-guell-6
parc-guell-9.jpg


parc-guell-8.jpg

Il n'y a pas que le grand banc qui ondule, tout le parc n'est fait que d'ondulations d'allées et de viaducs.
parc-guell-11.jpg


parc-guell-13.jpg


parc-guell-12.jpg


parc-guell-15.jpg

La maison de Gaudi au milieu de la colline
parc-guell-16.jpg

et tout en haut la maison blanche de l'avocat Triasparc-guell-17.jpg


  pour voir l'article sur la Sagrada Familia, cliquer : LA SAGRADA FAMILIA - BARCELONE    

 

  pour voir l'article sur le Palau Güell , cliquer : PALAU GUELL - BARCELONE - janvier 2012

 

 

 

Commenter cet article

françoise MICHEL 25/06/2013 16:09

je ne connaissais pas l'oeuvre de Antoni Gaudi.
très jolie promenade dans ce magnifique parc, l'équilibre entre le texte et les photos est bien organisé
les vues sont splendides, bravo
Françoise

margareth 02/02/2012 22:25

Un enchantement, je n'en doute pas. Les créations de Gaudi sont vraiment exceptionnelles, hors du commun, bien que, par certains côtés (peut-être à cause de l'utilisation de tessons de céramique et
de moellons à l'aspect de cailloux) elles me fassent penser à certaines oeuvres de primitifs (je pense, entre autre, au facteur Cheval. As-tu pu prendre des photos de l'intérieur de la Sagrada
Familia ? Car souvent on ne nous en montre que l'extérieur.

voir-ou-revoir 03/02/2012 13:24



Bonjour Margareth, merci de ta fidélité à mon blog et de tes commentaires, je vais mettre bientôt un article sur la Sagrada et sur le musée Picasso. C'est vrai que l'on pense en voyant Gaudi au
facteur cheval ou à Picasiette mais son génie de l'architecture les dépassent de loin. Amitiés



rufus 30/01/2012 18:36

C'est magnifique ! Comme vous avez eu de chance de visiter un tel endroit Merci Michèle de nous faire partager vos découvertes . Vous êtes une fée-ange .