Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.


CHARLEY TOOROP - Musée d'art Moderne - 3 Mars 2010

Publié par voir-ou-revoir.over-blog.com sur 3 Mars 2010, 18:49pm

Catégories : #Expositions à Paris

Née en 1891, fille d'un des plus célèbres peintres néérlandais du moment, Jan Toorop (courants néo-impressionniste puis symboliste), Charley Toorop sans jamais avoir hésité sur son destin devient peintre, formée par son père.
Amie de Mondrian ,de Bart Van der Leck, de John Raedecker, elle cotoie aussi Zadkine et Léger lors de son passage à Paris en 1920-1921. Des oeuvres de ces artistes, collection privée de Charley, sont présents dans cette exposition.

Natures mortes et paysages, sauf une ou deux toiles me laissent un peu indifférente, mais  ses autoportraits  sont impressionnants de réalisme et de rigueur. Ci-dessous quelques-uns d'entre eux.

CharleyToorop - autoportrait 1
Charley Toorop autoportrait 2
Charley Toorop autoportrait 3
Charley Toorop - autorportrait 4
Charley Toorop - autoportrait 5
Autoportrait avec ses trois enfants (1929)CharleyToorop autoportrait avec ses trois enfants
Charley Toorop

En 1941, chassée par l'occupation nazie alors qu'elle refuse la collaboration, elle peint "Le clown", grand portrait sur fond de ruines, Charley est marquée, comme Zadkine, par la destruction de Rotterdam.

Charley Toorop - le clown
Dans la dernière salle, la grande toile "Trois générations" achevée en 1950 est une sorte de testament spirituel, transmission d'une passion entre générations. Charley fait sont autoportrait une palette à la main, derrière elle son père (d'après une sculpture de Raedecker  que l'on peut voir dans une autre salle) - qui fait penser au Commandeur de Don Giovanni - et son fils Edgar Fernout qui sera également peintre.
Charlez Toorop - trois générations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

almanito 10/03/2018 23:10

Je les trouve un peu rudes et sans tendresse, ces portraits mais je suis contente d'en savoir un peu plus sur cette artiste dont j'ignorais tout.

Lucien 05/03/2010 11:36


Merci pour ces photos de l'exposition, tu nous fait profiter de tes visites et j'aime bien. Tu confirmes aussi l'article de P. Dagen dans Le Monde daté du jeudi 4 mars sauf que Dagen est plus
sévère que toi sur les natures mortes et les paysages. Amitiés.


Articles récents