Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Musées Province
 12 Septembre 2013 -
De passage en Touraine mes pas me mènent au Prieuré de Saint-Cosme. Il s'y tient, dans l'ancien réfectoire, une exposition d'Ernest Pignon-Ernest (aucun lien avec Edouard Pignon) dont je connais peu les oeuvres. Je pénètre dans un très joli parc fleuri, passe devant la maison où a séjourné Ronsard, parcours les ruines de la chapelle pour atteindre le réfectoire.
Je n'ai pas ouvert le petit livret que l'on m'a remis à l'entrée, je veux d'abord "voir".
L'exposition s'appelle "Extases". Je découvre, en entrant, de magnifiques dessins (je comprendrai bientôt qu'ils sont préparatoires). L'extrémité du réfectoire est dans l'obscurité totale, puis un éclairage fait surgir une femme à demi couverte, la tête rejetée en arrière, bras au ciel dans la position d'un crucifié. C'est un portrait grandeur nature, dessin serigraphié collé sur un support dur, ondulé et corné, posé sur un miroir d'eau. Le reflet donne la sensation que la femme est en lévitation. Puis une seconde femme s'éclaire, aussi douloureuse mais offerte. Une troisième, une quatrième jusqu'à la septième, toutes en état de souffrance. Ce sont presque des sculptures. La mise en scène porte au recueillement. Le mysticisme se confirme avec la flamme rouge qui, au final, s'allume au fond du décor comme la veilleuse des églises indiquant la présence divine. 
Je demeure longtemps à admirer les apparitions de ces femmes torturées, je suis fascinée mais toujours sans comprendre qui elles sont, qu'importe l'émotion est là tellement forte qu'il me faudra faire un effort pour partir.
Plus tard, la lecture du livret confirme mon impression mystique. Ernest Pignon-Ernest a représenté sept femmes en état d'extase, sept femmes "épouses du Christ" : MadameGuyon, Marie-Madeleine, Hildegarde de Bingen, Angèle de Foligno, Catherine de Sienne, Thérèse d'Avila et Marie de l'Incarnation.
"(...) Comme une quête et un défi, j'ai, en imaginant leur portrait tenté de représenter l
'infigurable, cherché comment faire image de chairs qui aspirent à se désincarner, comment exprimer ces contradictions intenses, ces paradoxes  spirituels et charnels, ces corps masqués et dévoilés traversés de plaisir et d'angoisse, de désir et de rejet (...)" Ernest Pignon-Ernest 
 
13 septembre -
Je veux "revoir" une fois encore, dans le silence et dans le noir, ces femmes en extase, les redécouvrir une à une. Mon émotion est la même et j'aurai, à nouveau, beaucoup de mal à me détacher du lieu. 
  Photos et diaporama MP 
12  13
      14
      15    
16
 
17
 
18
        02
    01        06
    05
 04
 03
 08
 11
 10
 09
 07
     
 
Ernest Pignon-Ernest  est un artiste de la rue. Il a affiché des images sérigraphiées (le plus souvent des corps à l'échelle1) sur les murs de Soweto, d'Alger, de Naples. Il dénonce l'art construit pour les musées et expositions (il y participe toutefois) et partage le sien avec générosité. Je pourrai donc photographier en toute liberté cette exposition et partager avec vous ma fascination.
 
VOIR LA VIDEO DE MA VISITE - cliquez   link
       
 
 Demeure de Ronsard - Prieuré de Saint-Cosme - La Riche - Indre et Loire
 jusqu'au 6 octobre 2013. 

Commenter cet article

Titi Eli 06/10/2013 13:28

Un petit coucou en passant. Bonne journée !

NISE 26/09/2013 12:58

C'est magnifique ma petite soeur, je regrette moi aussi de ne pas avoir partagé ce moment avec toi, je ressens si profondément ton trouble que je suis à me demander d'où me vient tant d'émotion.
Tendrement gros bisous.

Titi Eli 25/09/2013 14:11

Très belle la vidéo,j'adore ces personnages tourmentés
çà me donne envie de reprendre mon crayon. Merci !
Bonne journée !

rufus 24/09/2013 19:08

Présentation très émouvante en effet, mais qui donne énormément de regrets de n'avoir pas été stupéfié avec vous,ceci sur le lieu même.Merci quand même à vous chère Michèle.

emma 24/09/2013 18:44

page ondulée et cornée, mais comment cela est il fait, techniquement ? collé sur un support dur ? ton émotion est palpable, ces images sont puissantes et la mise en scène superbe - ton article est
passionnant (comme toujours) et la video très plaisante pour découvrir le site avec toi

voir-ou-revoir 24/09/2013 19:05



Emma, j'aurai du le préciser, et je vais le rajouter avant les photos, les sérigraphies sont collés sur un support dur, matière à préciser. Merci de ton commentaire qui me touche toujours
beaucoup. Amicalement