Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Expos Associations

Quel rapport y-a-t-il entre l'art et l'argent, entre l'art et les gens, entre l'argent et les gens ? C'est la question posée par les artistes de l'Association "art rencontre" qui ont installé leurs oeuvres à l'Hotel de Mezières à Eaubonne.

Sculptures, photos, peintures, installations, évoquent le thème avec sensibilité, humour et plus sérieusement en menant une réflexion sur le marché de l'art (notamment en évoquant Damien Hirst) ou en traitant l'actualité (usine Arcelor). Les artistes ont réalisé des billets originaux tous suspendus comme une providence tombant du ciel.

Une sympathique vente aux en-chères proposant des oeuvres pas-chères a animé le vernissage auquel assistait le Maire d'Eaubonne, François BALAGEAS.

enchère

inauguration-maire.jpg

billets.jpg

Quelques oeuvres :

Mireille DENIS-MALHERBE - Photo -  Illusion d'un code barre d'après une oeuvre de Buren
reflets-mireille-copie-1 
Claude TRACQ - composition - CTHT Combien -
claude-track.jpg

Françoise MOISAN - sculpture - pris à la gorge
pris-a-la-gorge.jpg

Roseline BIGI - photo - l'art c'est l'or, Mittal a fait main basse sur le métal
sos.jpg

ANI - peinture - Argent liquide
argent

Rolande VINCENT - sculpture - panier percé
rolande.jpg

Bernard GRILLY - photo macro  d'ex voto (détail )
enfant.jpg

exposent également, ARLOU, BABAR, Cécile BINJZTOCK, Françoise BLOOM,Jean Marie BROCHARD, CESCA, Patrick DEKORTE, Christiane EDMOND, ISAB, Timea JANKOVICS, Minna KOKKO, Céline LEBOVITCH, LN, Françoise MARTIN, Jean Pierre MIGNOT,Lucette PILLET, Françoise SAGNIER, Manuel SAN PEDRO et Elena SAN PEDRO.

Parallèlement se tient dans la Galerie de Mezières une exposition de très belles photos sur le musée de Metz (Claude TRACQ, Mireille DENIS-MALHERBE, Bernard GRILLY, Jean Pierre MIGNOT).
Ces expositions sont visibles jusqu'au 10 février.

art rencontre - Galerie de Mezières - 16 av. de l'Europe - 95600 - EAUBONNE
                                                             *****************

Puisque Damien HIRST (1965 - Grande Bretagne) a été évoqué dans l'exposition je ne résiste pas à l'idée d'en parler un peu : il est l'exemple même d'un art qui se manifeste à travers le développement d'un management et d'un marketing plus qu'efficace.
Son atelier comporte une centaine d'assistants qui réalisent à grande échelle les conceptions de l'artiste. Auprès de lui un manager s'occupe de la commercialisation des oeuvres et un autre dirige la vente des produits dérivés. Régulièrement un évènement est médiatisé.
En 2007 il expose "For the love of God" réplique en platine du crâne d'une homme décédé au XVIIIe siècle incrusté de 8601 diamants (l'oeuvre ne trouvant pas acquéreur a été rachetée par un groupe d'investisseur dont Hirst faisait lui-même partie - dans le but de préserver sa cote)
En 2008 il organise une vente aux enchères chez Sotheby's sans passer par le circuit des galeries, la vente lui rapporte près de 142 millions de £ (des marchands d'art auraient fait monter les enchères pour préserver la speculation sur les oeuvres de Hirst dont ils possédaient un stock important).
Hirst est celèbre pour ses installations où il traite de la vie et la mort (durant ses études il a travaillé dans une morgue...)

- cadavres d'animaux coupés en deux, plongés dans le formol
- peintures monochromes ponctuées de papillons naturalisés
- monochromes noirs habités de mouches mortes
- Lullaby spring - gigantesque armoire à pharmacie métallique contenant 6136 pilules faites à la main et peintes individuellement (vendue 14,34 millions d'euros).
Puis les Spot paintings, évoqués dans l'exposition ArTgenTs, alignement de points colorés dont les titres sont les noms de médicament, de drogue ou d'un principe actif en médecine. Ont suivi les Spin paintings points peints de façon circulaire (Hirst a fait 1400 paintings mais avoue qu'il n'en a peint que cinq lui-même).
Vaniteux, productif (on comprend pourquoi) provocateur, Damien Hirst a amassé une fortune estimé par le Sunday Times à 433 millions d'euros, mais depuis 2009 ses oeuvres ont du mal à trouver preneur et sa cote chute (si j'étais méchante je dirais "tant mieux" !). Hirst n'est pas en tête des ventes aux enchères publiques des oeuvres d'artistes contemporains nés après 1945, c'est BASQUIAT (1960-1988) qui remporte la palme. A lui seul il cumule presque les recettes annuelles des dix meilleurs artistes contemporains de toute l'Europe.

On peut dire de Damien Hirst que l'argent domine son art, que ses marchands dominent l'argent, et que les gens - nous-mêmes - sommes totalement exclus de ce monde parallèle.

Notre "Art" est plus proche des gens et nous ne vivons pas dans un monde parallèle, nous vivons dans la Vie, la vraie, et c'est bien ainsi !
                                                                                                                       MP
For the love of god
Damien-Hirst-For-the-Love-of-God.jpg

hirst-A.jpg

Commenter cet article

Lucien 06/02/2013 21:16

Une nécessité ce type de réfexion ! Amitiés.