Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Expositions à Paris

Gerhard RICHTER est né à Dresde en 1932. Il grandit dans le village de Waltersdorf en Saxe, son père enseigne au lycée avant d'être mobilisé et fait prisonnier par les Alliés. RICHTER grandit entouré de femmes, son enfance est marquée par les bombardements, les privations et les deuils : ses deux oncles meurent au front, sa tante Marianne est internée dans un hôpital psychiatrique, victime de la politique d'euthanasie des nazis. Il retranscrira cette histoire allemande dès les années 60 avec des photos de famille où trouvées dans les magasines qu'il repeint (photopeintures).
De 1951 à 1956 RICHTER suit les cours de l'Ecole des beaux-arts de Dresde (dessin et peinture de nus). En 1962 il passe à l'ouest en RFA avec sa femme Ema et les trois années suivantes il étudie à l'Ecole de Düsseldorf en compagnie de Sigmar Polke avec lequel il fondera en 1963 le mouvement "Realisme capitaliste", RICHTER a découvert le pop art d'Andy Warhol et de Claes Oldenburg et les les concerts loufoques de Fluxus. Cette double vision de la peinture a probablement eut une influence sur sa démarche qui alterne la figuration et l'abstraction et qu'il résume en 1966 :"Je n'obéis à aucune intention, à aucun système, à aucune tendance ; je n'ai ni programme, ni style, ni prétention. J'aime l'incertitude, l'infini et l'insécurité permanente".
Le parcours de l'exposition est à moitié chronologique à moitié thématique, mélange les oeuvres figuratives et abstraites, on y retrouve les différentes techniques de RICHTER :

- les peintures d'après photographies, reproduction du réel qu'il floute en brossant la surface alors que la matière n'est pas encore sèche
Chaise de profil - huile sur toile - 1965himalaya-1968-200cm-by-160-cm-oil-on-canvas.jpg

  Marianne, sa tante, et Richter enfant - huile sur toile - 1965 

1965-marianne-et-richter.jpg

     
  Ema nue descendant l'escalier - huile sur toile -1966Ema-Gerhard-Richter.jpg

     
  18 octobre 1977- série de quinze toile  sur la mort dans des conditions étranges de plusieurs prisonniers de la "fraction Armée Rouge" (Bande à Baader) en condition d'isolement total - huile sur toile 1988

  RichterDead1ToteL.jpg 

 - les peintures abstraites. Il racle la matière au moyen d'une grande spatule de sa fabrication
photo-Gerhard-Richter-Painting-2011-1.jpg

 

parisart-15-MG-Richter-01G-46439.jpg

  1999 _ Huile sur Alu-dibon 

 richter_858_1.jpg

     Cage - huile sur toile 300x300 - 2006cage-2006.jpg

 

- les peintures figuratives

Nuages - 1970 7_Richter_11_CR270_600x370.jpg

 
Gerhard-Richter--CloudIII.-1970.jpeg

     
Chinon - huile sur toile - 1987Chinon-Gerhard-Richter.jpg
  La lectrice - huile sur toile - 1994

richter-470x331.jpeg

    Morceau de mer - huile sur toile - 1969images.jpg
- Les peintures mathématiques - abstraction géométrique - grilles chromatiques basées sur le mélange des trois coulours primaires plus le gris.

Série de nuanciers - commencée en 1966
1024 couleurs - émail sur toile - 1973 - 254 x 478 cm - (centre Pompidou)

1024 couleurs Gerhard Richter
En 2007 RICHTER réalise un vitrail pour la cathédrale de Cologne.
   
richter-01.jpg

 

RICHTER se marie en 1995 avec Sabine Moritz. Il travaille depuis 1996 dans un grand atelier près de Cologne. Ses collaborateurs préparent les chässis, les outils, photographient les toiles aux différentes étapes, ne mettent jamais la main à la pâte sauf pour tamiser la peinture, ils aident sans doute aussi à déplacer les grandes toiles de ce peintre de 80 ans.
RICHTER, bien qu'il y ait foule à cette exposition, est moins connu en France qu'en Allemagne où il est considéré comme un "Dieu vivant".

 

A lire - Beaux Arts éditions  - catalogue de l'exposition

A voir - Gerhard Richter painting - film de Corinna Betz - 2011 - MK2 Beaubourb

 

Commenter cet article

Cléo 24/10/2012 13:15

Bienvenue dans la communauté, tu as un très beau blog et surtout très intéressant. Je te félicite.
Amitiés

voir-ou-revoir 28/10/2012 19:50



Merci beaucoup, heureuse de faire partie de ta communauté.


amicalement



margareth 29/07/2012 20:07

Dois-je l'avouer ? Je ne connaissais pas ce peintre et sa richesse d'expression. Il ne m'est pas possible d'aller à Paris aussi tes reportages me sont précieux. Pendant les vacances ma famille m'a
emmenée à Aubusson où j'ai pu visiter divers lieux dédiés à la tapisserie de lice. Dans quelques temps je publierai des photos et des notes consacrées à ce voyage sur mon blog.