Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Expositions à Paris

  Lorsque la rondelette dame quelque peu extravagante déchire mon billet d'entrée je ne sais pas que, comme Alice, je vais faire un "Voyage au pays des merveilles" (cette dame était peut-être la Duchesse !). Je ne me glisse pas dans un terrier, mon entrée se fait par un espace constitué de fines lamelles de métal suspendues, labyrinthe vibrant où la lumière démultiplie mon image. Puis c'est un plongeon dans le noir. Dans cette obscurité surgissent des lumières, découvertes éblouissantes, le terme est approprié. Premier choc : "Le grand déplacement" un jeu de miroirs sur un mur entier. De salle en salle, d'étonnement en étonnement je me heurte à des oeuvres lumineuses, fixes ou en mouvement, sur les murs ou flottant au dessus de ma tête, à des "Contorsions" mais aussi à de superbes peintures acryliques noir et blanc. Puis je traverse un autre labyrinthe, forêt de lames transparentes suspendues et irradiées par une sorte de lanterne. Toujours dans le noir, un noir qui ne fait pas peur, un noir qui rend heureux dans l'attente d'une surprise nouvelle, je vois l'espace s'élargir laissant apparaître au fond "Continuel-lumière cylindre", 6 mètres de diamètre... Je suis comme Alice, me voilà toute petite face à cette hypnotique lumière en rotation et à l'artiste créateur de ce monde là. Un couloir et l'obscurité cesse. Autre lieu, autre rêve, en couleur celui-là : un grand mobile rouge qui répand ses reflets au sol et sur le mur. Je ne suis pas au bout de mon voyage. Viennent des peintures en camaïeux de gris, "modulation and alchemie"...superbe ; un mur complet d'une peinture pointilliste... puis "la longue marche"... des cercles chromatiques... "soleil froid". La dernière salle est ludique avant le retour au monde réel. Comme Alice je retrouve ma taille, j'ai même un peu grandi : j'ai vu les oeuvres de Julio le Parc, je ne le connaissais pas. 
Un peu de ce voyage merveilleux en image et en vidéo, mais si vous êtes à Paris ne manquez pas cette exposition.  
Photos et vidéo MP
L'entrée                                                                                                     
 SAM_2443bis.jpg
Le passage
SAM 2447bis
Le Grand Déplacement
SAM 2462bis

SAM 2450bis
 


SAM 2464bis
Contorsions
Peintures acryliques
 SAM 2451bis

SAM 2452bis
L'espace s'élargit..
SAM 2474bis
Continuel-Lumière cylindre
SAM 2473bis
 



SAM 2483bis

SAM 2494bis

SAM 2486bis
Modulation and alchemie
SAM 2479bis

SAM 2480bis

SAM 2481bis

SAM 2491bis

SAM 2492bis

SAM 2490bis
on aperçoit dans l'autre pièce une partie de la longue marche (20m x 2m)
SAM 2502bis
Soleil froid
SAM 2487bis
Dernière salle ludique
SAM 2507bis

Né en 1928 à Mendoza en Argentine,Julio le Parc fait ses études aux Beaux-arts de Buenos Aires tout en exerçant différents métiers. Il s'installe à Paris en 1958. Il est cofondateur du GRAV (groupe de recherche d'art visuel) et le précurseur de l'art cinétique et de l'Op Art.
En 1966 il reçoit le grand prix de peinture de la Biennale de Venise. Artiste engagé il est expulsé de France en mai 1968 pour ses manifestations contre les institutions. Défenseur des droits de l'homme il lutte contre les dictatures d'Amérique Latine. Personnalité entière, il refuse une rétrospective au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris en 1972 en la jouant à pile ou face. Il sera un peu oublié jusqu'à cette exposition au Pälais de Tokyo ou il investit 2000 m2. Julio le Parc vit et travaille à Cachan (Val de Marne).


EXPOSITION JUSQU'AU 20 MAI 2013

Je n'ai pas été la seule a être émerveillée :
Dandylan : link
Monik :  link


 

Commenter cet article

mariabaya 29/04/2013 16:22

Bonjour.C'est grâce à vous que j'ai découvert Julio Le Parc et que je viens de voir l'expo au Palais de Tokyo et deux fois de suite tellement je ne voulais pas quitter ce monde merveilleux
d'illusions....superbe moment surtout l'entrée dans ce labyrinthe réfléchissant...on s'y perd avec bonheur.De plus ce monsieur fait plaisir à entendre quand il dit qu'il veut être en contact direct
avec ceux qui regardent et qu'il est contre l'art"commercial" .Moi qui suis fâchée avec l'art contemporain car je n'y comprends jamais rien, là il n'y a rien à comprendre juste à ressentir.Belle
journée et merci encore pour cette découverte.

voir-ou-revoir 29/04/2013 17:22



Bonjour, Merci de votre commentaire, je suis heureuse que mon blog puisse déclencher des visites et que vous ayiez comme moi aimé Julio. A bientôt j'espère. Amicalement


PS - Si mon blog vous plait inscrivez vous la Newletter en mettant votre mail, vous serez avertie des nouveaux articles.



margareth 31/03/2013 10:24

Fascinant ! Quelle chance de pouvoir visiter toutes ces expositions ! Il doit être encore plus magique de se promener à l'intérieur de celle-ci et d'évoluer dans son ambiance particulière.

Titi 29/03/2013 13:14

Merci pour la visite, continue à travailler pour nous faire
de belles oeuvres. Bises

Titi 27/03/2013 20:46

Un petit coucou en passant. Bises

christian 26/03/2013 21:40

c'est une splendeur et un feu d'artifice de lumière Merci de nous le faire partager bisous

henri 24/03/2013 19:27

bonsoir Michelle.absolument merveilleux.grand merci du partage.j'en ai plein les yeux.je t'embrasse.henri

NISE 24/03/2013 12:32

EXPOSITION JUSQU'AU 20 MAI C'était pourtant lisible... Youppie j'ai le temps d'y aller!
Re- Gros bisous. Nise

marie366 24/03/2013 12:12

etrange atmosphere où règne le coté moderne de l art contemporain j imagine ke tu as du bcp aimé c curieux voir ludique j y vois parfois comme une tentative d expliker l espace avec la lumiere l
infini la simplicite et la complexite mouvement et statique abstrait mais elegant finalment merci de ton compte rendu c interessant vu par le prisme de ton oeil d artiste bizes

NISE 24/03/2013 12:09

Hello Petite Alice, j'adorerais rentrer dans ce monde merveilleux que tu nous décris avec beaucoup d'enthousiasme.Peux-tu me
dire à quelle date prend fin cette exposition.
Avec mes plus gros bisous.Nise

rufus 23/03/2013 18:25

Lors de ma visite de ce "merveilleux" je n'avais pas pensé à faire le rapprochement avec le monde d'Alice . Grace à vous et à votre compte rendu, le souvenir m'en revient enrichi . Merci à vous
Michèle ! Mais là encore, il faut avoir vécu ce moment pour vraiment apprécier Julio ( qu'on se le dise )

Titi 22/03/2013 16:18

Merci "Alice" pour toutes ces merveilles, j'imagine la visite,
dur de revenir au monde réel après ! Bises

emma 22/03/2013 15:11

magnifique, un univers poétique et dépaysant - petit probleme avec les vidéos, qui sont sous régime "privé", on ne peut pas les ouvrir

voir-ou-revoir 22/03/2013 15:28



Merci Emma je viens de changer... je pense qu'elle sont visibles maintenant. Merci ce tes visites. Amicalement