Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Monastères et abbayes

    Le fondateur de la Grande Chartreuse

 

Bruno serait né à Cologne, vers 1030, d'une famille au nom inconnu. Les sources concernant sa vie sont rares et lacunaires. Il aurait d'abord été chanoine dans sa ville natale qu'il quitte pour faire ses études à Reims, ville réputée pour son "école cathédrale".  Il y reste trente années dont vingt à enseigner la théologie.

Bruno ressent de plus en plus le désir d'une vie totalement consacrée à Dieu. Il se rend dans le Massif de la Chartreuse au nord de Grenoble, où l'Evêque, futur Saint Hugues, lui offre une vie solitaire dans les montagnes de son diocèse.

En 1084, Bruno établit, avec six compagnons, un ermitage dans le désert de la Grande Chartreuse, cet ermitage sera à l'origine du grand ordre monastique des Chartreux. Les moines sont isolés et mènent une vie austère et laborieuse. Bruno  reste six années à la Grande Chartreuse. Après un séjour à Rome, il part en Calabre fonder d'autres ermitages et se retire dans l'un deux, "La Serra San Bruno" où il meurt en 1101.

Guigues, cinquième prieur de la Grande Chartreuse, rédige en 1127 une description du mode de vie des moines, "les coutumes" : clôture perpétuelle, silence presque absolu, fréquents jeunes et abstinence complète de viande. Les moines ne reçoivent de visite que deux jours par an. Ils portent une robe de drap blanc, serrée avec une ceinture de cuir et un scapulaire avec capuche du même drap. A l'extérieur des limites des maisons ils portent une chape noire avec un capuchon pointu.

En 1132, une avalanche détruit l'ermitage, sept moines sont étouffés sous la neige. Guigues fait reconstruire l'ermitage à l'emplacement actuel du Monastère.

En 1140, l'ordre des Chartreux naît officiellement et prend place aux côté des grandes institutions monastiques du Moyen âge.

Le fondateur des Chartreux n'a jamais été canonisé ou béatifié. Il existe seulement un acte de 1514 dans lequel le cardinal protecteur de l'ordre des Chartreux donne l'assurance qu'il a obtenu du Pape, par "ordre de vive voix", l'autorisation de célébrer la mémoire liturgique de Saint Bruno.

 

Le Monastère

 

A l'entrée du domaine de la Grande Chartreuse se trouve la maison basse du Monastère, la "Correrie" où sont installés les Frères, ceci pour ne pas troubler le silence des Pères Chartreux. La Correrie accueille depuis 1957 un musée qui a été rénové. Il propose depuis 2011 un regard d'aujourd'hui sur la vie des moines Chartreux. Ce musée est très intéressant mais j'avais conservé de ma visite de 1980 le souvenir d'une émotion profonde et spirituelle que je n'ai pas retrouvée dans cet espace plus grand et plus didactique.

 

De Grenoble, une très belle route de montagne conduit à St Pierre de Chartreuse. De là on se dirige vers "La Correrie",  où, soit une route ombragée piétonne d'environ deux kilomètres,soit, pour les plus courageux un sentier de randonnée, conduit à la Grande Chartreuse. Le sentier permet d'avoir une vue dominante sur le Monastère, qui de la route, est caché par les hauts murs qui l'entourent.

 

La Correrie -photos MP

055-la-correrie-gde-chartre.jpg
 

056-la-correrie-gde-chartre.jpg

  La route ombragée - photo MP 

057-chemin-vers-le-monaster

   Premier regard sur les toits du Monastère - photo MP
058-gde-chartreuse.jpg 

 

061-gde-chartreuse.jpg

     
059-gde-chartreuse
062-gde-chartreuse.jpg
 
 
   Photo web - Monastère vu du sentier
monastere.jpg
  huile sur toile (211.5x139.8cm)- La Grande Chartreuse -  plan de 1717 - le musée possède une très belle collection de tableaux sur les monastères qui ont été établis en France et dans la monde entier  

carte-1717-gde-chartreuse1.jpg

huile sur toile (213.5x138cm)- La grande Chartreuse -  au musée postérieure à 1717
gde-chartreuse-apres-17171.jpg
Louis Cretey - 1635-1702 - VIsion de Saint Bruno
louis-Cretey-vision-saint-bruno-1680-LYON.jpg

Photos site de la Grande Chartreuse (un très beau film a été fait sur la vie au monastère : Le grand silence de Philip Gröning - 2005)
985-IMG0023_m.jpg

985-IMG0039_m.jpg

985-IMG0050_m.jpg

Pour en savoir plus sur la Grande Chartreuse - http://www.chartreux.org

 

Commenter cet article

rufus 11/07/2012 19:23

Pure coïncidence, je vous assure, chère Michèle, le 30 juin dernier, je partageais ( de l'extérieur ) votre émotion . J'effectuais la tournée des haberts, où de ce qu'il en reste le plus souvent .
C'est dans ces bâtisses, perdues dans leur désert, que nos chartreux exerçaient leur activité d'éleveurs . Merci donc mille fois de bien vouloir me rappeler ces instants .