Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Voyages et promenades

Il faisait un temps magnifique en Bretagne le 6 juillet, pourtant l'horizon en direction de Saint-Malo semblait recouvert par une épaisse fumée grise. A l'entrée de la ville, brusquement, on se heurtait à un mur de brume. Les remparts étaient déserts, la mer avait disparu, le silence était ponctué par le son répétitif d'une corne signalant l'entrée du port. J'ai aimé l'harmonie de gris et l'évanouissement progressif des remparts et des rochers dans cette brume. C'était un paysage magique et romantique. 
   

        photos MP       st-malo2
st-malo7
    SAM_3162.jpg
st-malo5
SAM_3154.jpg
st-malo6
   
stmalo9
stmalo10
    stmalo13
UN PEU D'HISTOIRE

Durant l'antiquité les Coriosolites établissent leur capitale sur le site d'Alet, proche de l'emplacement actuel de Saint-Malo qui n'était alors qu'un rocher sur une presqu'ile peuplé par quelques pêcheurs et des oiseaux de mer.

Au Xe siècle la ville d'Alet est envahie et détruite par les Vikings. Les habitants trouvent refuge sur le rocher plus défendable. Une cité portuaire s'élève bientôt protégée par des remparts. On l'appelera Saint-Malo, du nom de Maclow ou Malo, moine Breton originaire de l'actuel pays de Galles, qui débarqua dans le pays vers le milieu du VIe siècle, devint évêque d'Alet et fut inhumé sur la presqu'ile.

Au XVe siècle, durant la guerre de cent ans, les marins de Saint-Malo remportent de nombreuses victoires et établissent la réputation de la ville qui sera plus tard connue comme "Cité des Corsaires" dont certains (le plus célèbre Surcouf) entreront dans l'Histoire.

Vauban fera réaliser de grands travaux pour remplacer les remparts du XIIe siècle. Ils seront terminés après sa mort en 1737.

En août 1944, la ville est bombardée durant 15 jours. Les remparts ne sont pas touchés mais la plupart des maisons sont détruites. La reconstruction intra-muros se fera dans un style "historicisant" pour conserver à la cité  sa personnalité. 

Saint-Malo chef lieu d'arrondissement d'Ille-et-Villaine est située à l'embouchure de la Rance. Ses habitants, environ 53.000, sont des Malouins.

Commenter cet article

Joelle 02/08/2013 11:41

Merci pour le partage. Reportage très intéressant et photos superbes de Saint-Malo.

voir-ou-revoir 02/08/2013 18:03



Merci de votre commentaire, votre appréciation me touche beaucoup compte tenu de la qualité et du professionnalisme de votre site que je mets en lien sur le mien.


cordialement


 


 



margareth 20/07/2013 12:26

Saint-Malo dans la brume est l'image que j'en garde, un peu triste. Je ne sais trop pourquoi. J'y suis allée il y a très longtemps. Il me semble y avoir pris un bateau pour Guernesey. Mais j'aime
la Bretagne qui garde un aspect mystérieux propice aux légendes.

Cath 19/07/2013 02:21

Merci Marraine pour ce beau reportage sur Saint Malo. J'y suis allee avec une amie 4 jours après, il faisait grand beau et le paysage etait completement different.
Mais c'est vrai que la Bretagne a du charme par tous les temps comme le chante Nolwen : "qu'elle est belle ma Bretagne quand elle pleut" et il y fait bon vivre meme quand ca "crachine" !
Gros Bisous et a bientot te revoir dans les Cotes d'Armor !
Cath

OLTO 18/07/2013 18:43

très belles photos ! une ambiance mystérieuse fidèle à la Bretagne. Je t'embrasse. Olivier

vahram 18/07/2013 17:10

on dirait l´hiver, mystére, superbe mystére...

NISE 18/07/2013 09:30

La cité des Corsaires mystérieuse dans la brume, des belles photos et une page d'histoire très intéressante. C'est TOP! c'est tout toi. Gros bisous.

emma 17/07/2013 19:15

ah que j'aime cet endroit ! merci pour les belles photos et la docu bien intéressante

rufus 17/07/2013 19:02

Passage très romantique d'un graveur de talent chez les Malouins. Pour moi qui n'en connaissait rien, me voila heureux. Merci Michèle une fois de plus.