Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Chateaux

François Ier n'a que vingt-cinq ans lorsqu'il lance en 1519 l'immense chantier de Chambord. Il n'y séjourne  que 72 jours en 32 ans de règne. À défaut de pouvoir dévier le cours de la Loire, on détourna  le Cosson par un canal qui alimente les douves.

La vie y était rude, d'autant plus que le château a été construit sur des marécages, beaucoup d'ouvriers meurent de la fièvre. Les charpentiers enfoncent des pilots de chêne jusqu'à 12 mètres de profondeur afin d'établir les fondations du château sur un solide pilotis au-dessus de l'eau.

Henri II le fils de François Ier et Louis XIV, passionnés de chasse (le chateau a été voulu comme relais de chasse) donneront au château de Chambord l'allure qu'il a aujourd'hui. Le maréchal de Saxe reçoit le domaine de Louis XV puis le duc de Bordeaux, comte de Chambord, petit-fils de Charles X reçoit le château en 1821 par souscription nationale. L'Etat français le rachète aux héritiers du comte de Chambord en 1930. Il est inscrit sur la liste du parimoine mondial de l'humanité par l'Unesco.

 Malgré ses dimensions colossales, 156 mètres de long, 56 de haut, la silhouette du chateau séduit par sa grâce et son équilibre.

 L'escalier à double révolution permet d'accéder aux toits de Chambord, ou plus exactement à une terrasse qui fait le tour du donjon et permet une vue parfaite sur les cheminées, tourelles et clochetons, symbiose de gothique flamboyant et de Renaissance italienne revisitée par les artisans français :  c'est  là tout le charme de Chambord avec sa vue sur l'immense parc (5440 hectares).

 L'intérieur hormis les très belles sculptures des voûtes des grandes salles du second étage n'a pas présenté pour moi un grand intérêt, d'autant plus qu'il y faisait un froid glacial.

 Pour une découverte agréable de Chambord, il se trouve en face du chateau un hotel restaurant aux chambres simples, "Le Saint Michel",  qui permet de se promener tôt le matin dans le parc sans la foule et le soir après le départ des nombreux visiteurs. Les chambres de façade on voit très bien le chateau éclairé durant la haute saison.

 

 

CHAMBORD1

 

CHAMBORD2

 

    CHAMBORD3

 

  CHAMBORD5

 

CHAMBORD4

 

 

CHAMBORD6

 

CHAMBORD7 

 

CHAMBORD8

 

CHAMBORD9

Commenter cet article