Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Musées Parisiens

L'exposition "Des fleurs en hiver" que présente le Musée Delacroix n'est pas incontournable, mais revoir la petite place Fürstenberg et la maison de Delacroix est toujours un grand plaisir.

Delacroix, membre du Conseil Municipal de Paris en 1851, ne s'installera qu'en décembre 1857 place Fürstenberg pour se rapprocher de l'Eglise Saint Sulpice dans laquelle il exécute la peinture murale "La lutte de Jacob avec l'Ange".

Delacroix était très présent dans la capitale, il y a occupé successivement dix logements et six ateliers avant d'acquérir la maison du 6 rue Fürstenberg, charmé par la cour intérieure qui lui permettait d'avoir un jardin. Il n'y faisait pourtant que de brefs séjours ; en raison de ses problèmes de santé il était plus souvent à  Champrosay, petit village lié à Draveil, où il loua d'abord quelques pièces dans la ferme de l'Hotel-Dieu, puis un pavillon en 1852.  

Les bouquets de fleurs sont étrangers au reste de son oeuvre. Il en présentera cinq au salon de 1849. Il perpétue la grande tradition de l'art de la nature morte qui prospéra aux XVIIe et XVIIIe siècles surtout aux Pays-bas et en Hollande. Les fleurs y jouent un grand rôle dans des compositions denses, mêlant les espèces sans tenir compte des périodes de floraisons. Ces bouquets fabuleux étaient exécutés par des spécialistes du genre, ou  comme Delacroix, par des peintres pour lesquels cette expression ne représentait qu'une petite partie de leur oeuvre. La France avait également ses spécialistes (voir quelques oeuvres ci-dessous). Après Delacroix et jusqu'à nos jours d'autres peintres donneront aux fleurs la possibilité d'une vie permanente en les fixant sur la toile.

La visite "Des fleurs en hiver" avec les quelques tableaux de Delacroix nous laisse un peu sur notre faim, les sculptures de Jean Michel Othoniel (dont la démarche est de réenchanter le monde) et celles de Johan Creten
 ne nous apportent personnellement qu'une faible consolation.

Jean Michel Othoniel a réalisé le "kiosque des noctambules", installation inaugurée en 2000 ayant fonction de bouche de métro à la Station Palais Royal (il a remporté le concours organisé par la RATP pour le centenaire du métro) et a exposé récemment au Centre Pompidou ses immenses colliers en verre de Murano. J'ai aimé une autre facette de son travail découverte au Musée : un herbier composé de photos et  textes sur un fond récurrent  rehaussé de couleurs de façon différente pour chaque planche. 

Cette exposition temporaire se termine le 18 Mars.

Eugène Delacroix est né en 1798 à Charenton-Saint Maurice, il est mort en 1863 à Champrosay. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise.

La place Fürstenberg

SAM_2285.jpg

SAM_2283.jpg

SAM_2284.jpg
L'atelier
SAM_2276.jpg
Le jardin
SAM_2272.jpg

Les bouquets de Delacroix
98396 1348754438 eugene-delacroix-bouquet-de-fleurs-lille

Delacroix

eugene-delacroix-vase-de-fleurs-sur-une-console (1)

Bouquets du XVIIe et XVIIIe
Nicolas Baudesson (1611-1666)  huile sur toile  
Membre d'une illustre famille de peintres de natures mortes
BAUDESSON.jpg

Jean Michel Picart (1600 Anvers - 1682 Paris) huile sur toile 39,5x32 cm
PICART.jpg

Michel Bruno Bellengé (1726-1793) célèbre pour ses contemporains
malgré les critiques de Diderot. huile sur toile 33x27cm
bellenge.jpg

Anne Vallayer-Coster (1744-1888) Très célèbre au XVIIIe. premier tableau
de fleurs en 1772. Diderot ne tarira pas d'éloges sur elle.
Vallayer-coster

La station de métro Palais-Royal - installation de JM Othoniel (dont je regrette
un peu la permanence)
Othoniel-kiosque-des-noctambules-sculpture--pl.jpg

Mon coup de coeur - l'herbier du même JM Othoniel
jean michel othoniel herbier merveilleux des fleurs en hive

image2.jpg


Commenter cet article

eli 04/03/2013 16:09

Je ne sais pas ce qui se passe sur overblog un coup çà marche
un coup çà ne marche pas c'est assez énervant. Merci pour ta visite. Amitiés

COKELAER BERNARD 02/03/2013 10:55

Bonjour Michèle
Biens beaux bouquets que ceux de Delacroix et bien belle visite sur ton blog!

marie366 02/03/2013 05:00

je passais svent vers La place Fürstenberg un tps mon oncle habitait rue jacob le musee delacroix y est bien situe ravissante ptite place à st germain mais n y ss jamais allée le visiter! cs
bouquets st magnifiks bne journee Michelle et bizous à bientot!

Lucien 01/03/2013 19:11

Je ne suis pas étonné que tu aimes l'herbier de JM Othoniel! Bon week end, amitiés.

eli 28/02/2013 13:17

Ouf ! Enfin je peux mettre un commentaire. J'aime bien tes reportages, j'ignorais qu'il y avait un musée Delacroix à Paris. Je n'aime pas trop la bouche de métro c'est assez spécial. Au printemps
j'essaierais daller plus souvent à Paris.
Bonne journée !

Dandylan 27/02/2013 18:40

Merci pour la visite car je crois que je n'aurai pas le temps d'y faire un saut !

rufus 27/02/2013 17:38

Je n'apprécie, comme vous, que médiocrement l'oeuvre RATP primée . Bizarrement elle a meilleure allure en photo ( l'avez vous maquillée outrageusement ? ) Un merci chaleureux pour le reste ( y
compris pour la reproduction de l'oeuvre fleurie "remords" de l'artiste primé ) .

henri 27/02/2013 17:28

bonjour Michelle.ce n'est peut etre pas exceptionnel,je n'ai pas une culture artistique bien affirmée mais je trouve cela beau.amitiés.henri