Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Oeuvres

Il y a quelques jours, en flânant au rez-de-chaussée de l'aile Sully, j'ai aperçu, isolé dans le coin d'une salle, un personnage qui m'était inconnu. Sans bras, dressé sur deux jambes gonflées d'oedème, les pieds solides, le nez retroussé, les yeux cernés de bitume, un petit sourire en coin, il me regardait fixement.
Ce jeune homme (sans attributs... mais je l'ai tout de suite appelé jeune homme) est âgé de 9000 ans. Il est né à Aïn Ghazal en Jordanie. Il est en plâtre de gypse. Il a été conçu au septième millénaire, période néolithique précéramique. Lorsqu'il a été retrouvé en 1985 dans une fosse avec une trentaine de comparses il était en mauvais état.  Il a été envoyé avec quelques autres pour traitement à Washington. Il y est resté jusqu'en 1996 aux bons soins de l'équipe de Carol Grissom à la Smithsonian Institution Conservation Analytical Laboratory. Après ce long séjour il était à nouveau debout, on avait remplacé son squelette, fait d'une armature de cordes en fibres tressées, par une armature moderne invisible. Sa peau conserve des craquelures alors qu'elle était à l'origine lisse et son crâne rugueux n'a pas retrouvé sa probable perruque.
Revenu dans son pays, le jeune homme fut confié en 1997 pour trente années renouvelables au Musée du Louvre en échange de la restauration d'un monument de Jérah. Il est le doyen des oeuvres du Musée.
Ce jeune homme, pour lequel j'ai eu un coup de coeur pour ne pas dire un coup de foudre, était une statue anthropomorphe qui avait pu avoir une fonction rituelle. Penser qu'il avait traversé des millénaires pour m'adresser un sourire a éclairé toute ma journée.

Après les images en cliquant sur LINK vous pourrez voir un film très intéressant sur la restauration à Washington de quelques uns de ses compagnons, en pied ou en buste et qui avaient quelquefois deux têtes.

Photos MP

statut7.jpg

statut1.jpg

statut2

statut6.jpg

statut5.jpg

statut3.jpg
 
POUR VOIR LA VIDEO CLIQUER link

Commenter cet article

BG Sprayers 09/10/2014 13:42

Statue of Ain Ghazal is the most amazing thing i have seen in the Louvre Museum. My friends and i visited this museum last year and it was the best museum i have ever seen. Hope i will visit this place again.

eli 12/03/2013 19:57

J'espère que tu pourras quand même aller à Beaubourg demain
en principe il y a du soleil le seul hic c'est la température
-5° mais ils peuvent se tromper ! Bonne soirée !

margareth 09/03/2013 20:58

Tes photos très réussies nous permettent de très bien détailler ce très vieux personnage, sous toutes ses facettes. Quel travail de patience pour le reconstituer ! Pas de bras ? Il semblent
pourtant ébauchés, de part et d'autre du corps bien qu'ils ne s'en détachent pas.

marie366 09/03/2013 16:27

il n a pas des pieds d argile ses jambes sont costaudes et le soutiennent bien tres emouvant! j aime sa silhouete aussi de face il est trapu de profil plus élancé encore de nbreuses annees devant
lui....Merci interessant cet article! bizous

emma 09/03/2013 12:08

merci pour cette découverte, et merci de m'avoir ouvert les portes de ce blog passionnant. de profil oui c'est un jeune homme, de face c'est plus troublant - à cause des yeux, mais la video montre
que la prunelle et le maquillage ont été ajoutés, forcément dans le respect des ouvres de cette époque. Un travail incroyable que cette restauration !

domidel 08/03/2013 17:48

passionnant, ce reportage...passionné ! il donne envie d'aller dire un petit bonjour à ce curieux jeune homme !

eli 08/03/2013 16:33

Un petit coucou en passant. AMITIÉS

eli 05/03/2013 16:03

C'est très émouvant ton histoire, il a presque l'air intimidé
ce jeune homme. J'aime bien ta façon de commenter tout çà.
J'ai eu un mal fou à ouvrir ton blog. AMITIÉS

COKELAER BERNARD 05/03/2013 11:32

Merci pour cet article fort bien documenté. Je crois que tu es tombée amoureuse!

rufus 04/03/2013 20:44

Très émouvant dossier sur les sentiments partagés entre un graveur de renom et un jeune jordanien . Je n'aime pas beaucoup les soeurs siamoises . Vous gardez mon admiration tout de même

Lucien 04/03/2013 20:21

C'est toujours émouvant un jeune homme de 9000 ans ! Merci de nous le présenter. Amitiés.