Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Articles avec #autres catégorie

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Autres

La musique n'est pas l'objet de ce blog, mais,  tout à fait exceptionnellement,  je veux vous faire partager la grande émotion  que j'ai eue,  hier,  à l'auditorium du Louvre.   J'assistais au concert de Nobuyuki Tsuiji, dit Nobu, pianiste virtuose et compositeur de 26 ans, aveugle de naissance.

Nobu a remporté à 7 ans le premier prix de la All Japan Music of Blind Students de l'association Helen Keller de Tokyo, puis à 21 ans le premier prix et la médaille d'or du prestigieux concours international van Cliburn, ex-aequo avec le chinois Haochen Zang. Il a joué à Tokyo, New-York, Washington, Berlin, Boston, Milan, Munich....Il existe des partitions en braille, mais  Nobu  apprend à l'oreille :  à deux ans, il joua Jingle Bells sur un piano jouet, sa mère lui avait fredonné l'air.

J'ai trouvé sur youtube l'un des morceaux qu'il a interprété hier : la troisième étude d'après Paganini, "La campanella" S 141 de Lizt. Sur cette vidéo Nobu vient de donner un concert avec l'orchestre philharmonique de la BBC. Il joue cette étude après un rappel. Le public est aussi enthousiaste et ému que celui de l'auditorium hier...    


 

Voir les commentaires

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Autres

Adrienne, son épouse, disait qu'il avait des "mains en or".
Il savait tout faire, non pas comme on pourrait le croire, en amateur, mais en artisan éclairé. Il était devenu professeur technique de chaudronnerie après avoir exercé plusieurs années dans l'industrie. Le métier de chaudronnier, de nos jours totalement dévalorisé, lui avait permis de développer ses dons manuels. Il disait "Qui sait travailler le métal peut travailler tous les matériaux !"
La calculette, l'ordinateur et ses logiciels lui étaient inconnus. Issu d'une famille modeste, il avait acquis à l'école primaire de bonnes bases en calcul qui lui avaient permis, plus tard, de maîtriser la géométrie descriptive. Il effectuait des tracés très savants afin d'obtenir les développements des formes géométriques les plus complexes. Il était l'intelligence qui trace, distribue et assemble les pièces. Il avait l'habileté d'un artiste dinandier qui, par simple martelage doit donner au métal les formes les plus compliquées mais aussi les plus gracieuses. Il devait connaître tous les travaux de tôles, cornières, tuyaux, les soudures et le brasures.
En dehors des cours qu'il donnait au collège, il passait une grande partie de sa vie dans son atelier personnel pour répondre à tous les souhaits matériels d'Adrienne : ustensiles de cuisine, casseroles, plats, couverts dont elle avait besoin..., objets du quotidien, seaux, bassines, arrosoirs..., objets décoratifs, pendules, cadres photos.. la liste serait trop longue. Il utilisa l'acier inoxydable bien avant les années 60, date de son apparition massive. Il était un précurseur du beau, fonctionnel et durable avec un matériau recyclable, ce que recherche les designers contemporains.
Il conçut pour Adrienne, bien avant que les ménagères en soit équipées, une machine à laver le linge : fini pour elle, le baquet, la brosse et la planche à laver !
Quelque temps avant Noël, il créait en cachette les jouets pour ses enfants.
Les machines-outils qui occupaient son atelier étaient de sa fabrication (elles permirent plus tard à un jeune chaudronnier de créer son entreprise).
En dehors de la chaudronnerie et de la dinanderie, il fit les plans et bâtit entièrement sa maison, elle fut achevée après la seconde guerre mondiale. Il aménagea bien sûr l'intérieur, installa l'électricité, plus tard le chauffage central.
Mais sa prouesse technologique fut la construction d'un petit "cabriolet décapotable trois places". Receptionné par un Ingénieur des Mines, il s'appelera "LB". Il mettra près de deux ans à le réaliser, il l'utilisera durant quatre années et le cédera pour presque rien à un de ses élèves...il s'était commandé une 2 CV. Son bonheur était de fabriquer de ses mains, il pouvait ensuite se détacher facilement de son travail.
A l'époque, la consommation n'avait pas encore envahi notre société, les choses devaient perdurer. De cet homme nullement célèbre, mais exceptionnel, il reste de nombreux objets qui sont encore utilisés quotidiennement par sa famille, certains trônent sur des meubles, d'autres plus précieux sont rangés soigneusement.
Il avait des "mains en or", il était né le 22 juillet 1903, c'était mon père, il s'appelait Lucien BINET.

Casseroles avec bec verseur - acier inoxydable - années 1945 -

SAM 3481elles servent toujours même sur une plaque vitro-céramique et restent formidablement belles SAM 3482Louche et écumoir - 1945 - acier inoxydable SAM 3485le bord de l'écumoir est finement ourlé SAM 3486Couverts - 1935 - chaque membre de la famille avait son nom marqué sur le couteauSAM 3487Cafetière - acier inoxydable - année 1940 SAM 3449Cendrier - acier inoxydable - 1960 SAM 3466Cadre photo - acier inoxydable - 1960 SAM 3470Petit vide poche - acier inoxdable frappé - 1960 SAM 3475Pendulette et coupelle - maillechort ou argentan - 1930 SAM 3451  Encadrement de l'horloge en laiton - le mécanisme a été changé en 1990 SAM 3456 Jouet - Balance et poids - 1954 - inoxydable SAM 3477 SAM 3479Jouet - petite brouette - 1955 SAM 3446Arrosoir - 1935 - laiton - à l'origine peint en gris SAM 3488Dans l'atelier avec son fils et son gendre - 1950
Sans-titre---4Le plan de la maison - 1937
plan-maisonLa maison en 1945
Sans-titre---2
Sans-titre---1La maison en 2008
maison-de-la-rueLa petite voiture en construction - 1952
Sans-titre---3
Sans-titre---5j'occupais la troisième place dans le "spider" et j'en ai des souvenirs impérissables.
Sans-titre---6Le petit cabriolet terminé  essayé par ma soeur Henriette et Roger, son mari.
voiture-papa


LA DINANDERIE
La dinanderie est née au Moyen Age, son nom vient des "batteurs de métal" de Dinant en Belgique, où étaient établis de nombreux ateliers transformant essentiellement le laiton. A cette époque, les dinandiers créent des objets liturgiques et des objets du quotidien. Aujourd'hui, la dinanderie est un métier qui oscile entre la chaudronnerie traditionnelle, l'orfèvrerie et la sculpture.

 

Voir les commentaires

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Autres

Cette maison a été réalisée à temps perdu, petit à petit, sur la base d'éléments de construction envoyés chaque quinzaine par les éditions Atlas, mais transformée et améliorée.    

Elle mesure 65 cm de long, 63 cm de hauteur, et 35 cm de profondeur. (au 1/10ème).

01

 La poupée qui vous accueille a été habillée par Denise CHAZAL

02.jpg

 Les rideaux des fenêtres sont agrémentés de dentelle faite aux fuseaux.

03.jpg

  04.jpg

 

05.jpg 

 06.jpg

 

08.jpg

 

 Le tapis sous la table a été tissé par Monique BINET07.jpg

 Le petit vitrail est réalisé par Catherine CHAZAL qui a également découpé toutes les vitres des fenêtres.07a.jpg      10.jpg

    Marqueterie du coffre réalisée par Henriette GORRIER

14.jpg

 Le bébé, dernier arrivé, confectionné par Denise CHAZAL

15.jpg

 

 11.jpg

 Installation éléctrique dans la maison de Claude Pellevillain12.jpg

 

Les petits accessoires ont été achetés ou offerts au fil des années.

Montage, supplément de construction, peinture, décoration, tapisserie, ont été réalisées par moi-même: mon rêve d'enfant !

 

 

Voir les commentaires

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Autres

 En marge de la création contemporaine, les maquettistes sont de réels artistes. Cette maquette de la locomotive Moutain Est 241 de 1931 et ses différents wagons ont été réalisés par René BINET, Maître chaudronnier. Elle est exécutée entièrement en acier inoxydable à l'échelle 1/24ème. La locomotive liée au tender mesure 1 m 07, son poids est de 8 kg 700. René BINET laisse volontairement son travail à l'état brut.

 

gare-montparnasse-2.jpg

 

loco

 loco2

     loco22

 loco3

     loco17

 loco19

 palan1

 palan5

  palan3

 wagon3

 wagon2

 

citerne3

 

marchandise1

 

    Je me suis permise de faire un montage !!! on peut toujours rêver ....

sur-viaduc

 

 

Voir les commentaires

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Autres

 Toujours exécutée par René BINET (voir article précédent), cet Autobus est un TN6-C2 1934.

Réalisé en acier inoxydable (même les pneus !!) l'autobus mesure 0,6 m, la maquette est au 1/16è.

Je vous laisse apprécier.

 

bus10

 

bus9

 

bus2

 bus11.jpg

     bus3

 bus4

     bus7

 

Voir les commentaires