Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.


Pieter BRUEGEL "La Huque bleue" - Janvier 2021

Publié par voir-ou-revoir sur 25 Janvier 2021, 17:34pm

cliquez pour agrandir les images

cliquez pour agrandir les images

« Rien n’est plus sot que de traiter avec sérieux des choses frivoles ; mais rien n’est plus spirituel que de faire servir des frivolités à des choses sérieuses. Erasme »

A première vue cette œuvre de Bruegel (le premier grand tableau daté et signé du maître 117x163,5cm en 1559) représente un village et ses habitants vaquant à leurs occupations quotidiennes. Cette abondance de personnages n’est pas une nouveauté chez Bruegel : repas de noces, danses, kermesses, batailles, nous montrent des foules rassemblées dans un même but, un même mouvement, mais dans ce tableau chaque personnage ou petit groupe a une occupation et une signification dissociée des autres. Cette abondance ne nuit pas à la clarté de la composition qui, dense au premier plan, nous entraîne grâce à une ouverture oblique, vers l’espace mer et ciel.

Il n’apparaît aucune unité de lieu, ni de temps, se mélangent joyeusement terre, ciel, eau, feu, poissons, animaux, paysans, bourgeois, soldats, prêtre, dieu et diable dans un village imaginaire où se côtoient, grande demeure, masures, chaumière, tour médiévale, clocheton.

Le regard, après avoir balayé la foule de personnages, s’arrête sur la femme en rouge qui revêt un homme d’une huque bleue (cape avec capuchon),  puis monte vers le kiosque au toit bleu, suit la rivière et rejoint le bleu du ciel.

« La Huque bleue » est le nom  parfois donné par Bruegel à son tableau. On le nomme plus communément maintenant « Les proverbes flamands ».

Les proverbes, c’est là tout le sens du tableau. Chaque personnage figure quatre-vingt-cinq proverbes (cent dix-huit selon certains auteurs). Bruegel met en images les locutions populaires, dictons de mise en garde ou de morale, sentences qui disent beaucoup en peu de mots. Il observe le monde des humains et ses folies avec une composition vue de haut, mais si l’humour est présent, le propos reste pessimiste, marqué par la tromperie : la huque bleue, symbole du mari trompé et le monde à l’envers représenté par le globe bleu inversé sur lequel conchie un fou.

 

La huque bleue

La huque bleue

Le monde à l'envers

Le monde à l'envers

Chaque proverbe incarne un monde fermé avec une idée fixe, une caractéristique, une obsession particulière même si parfois quelques-uns ont des prolongements ou des similitudes. Bruegel semble vouloir nous dire que ces idées fixes qu’il a rassemblées sur le même tableau n’ont aucune communication entre elles : chaque personnage est prisonnier de la sienne, chacun est prisonnier de lui-même, nous sommes prisonniers de nous-mêmes. 

Mais restons optimistes et gardez le sourire en découvrant quelques proverbes qui se cachent derrière les interprétations imagées où Pieter Bruegel  a mis aussi tout son humour grinçant.   

Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021

Sous le kiosque

Se confesser au Diable (révéler ses secrets à son ennemi)

 

Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
1 - Lier le diable au coussin (les femmes sont plus malignes que le diable) 9 - Le tâteur de poules (quelqu'un qui se soucie des œufs non comptabilisés)
 2 - Un mordeur de pilier (être un faux dévot) 10/11 - L'un tond le mouton l'autre la truie (l'un a tous les avantages l'autre aucun)
3 - Porter l'eau d'une main et le feu de l'autre (faire le mal d'un côté et le réparer de l'autre) 12 - Doux comme un agneau (être très docile)
4 - S'asseoir entre deux chaises dans les cendres (rester dans l'indécision)  13 - L'une enroule sur la quenouille ce que l'autre a filé (commérage)
5 - La truie tire la bonde (la négligence mène au désastre) 14 - Elle vêt son mari d'une cape bleue (elle trompe son mari)
6 - Se cogner la tête contre les murs / Une chaussure à un pied et l'autre nu (l'équilibre est primordial) 15 - Porter la lumière du jour dans un panier (perdre son temps)

7 - Etre armé jusqu'aux dents/Mordre le fer (être furieux)

16 - Allumer une bougie pour le diable (flatter tout le monde sans discernement)
 8 - Les ciseaux pendent là (il ne doit pas avoir confiance)  

 

Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
17 - Combler le puits quand le veau s'est déjà noyé (ne réagir qu'après la catastrophe 25 - Ramasser l'oeuf de la poule et pas celui de l'oie (faire le mauvais choix)
18 - Il faut se courber pour réussir dans le monde (pour réussir il faut faire des sacrifices) 26 - Tomber en défonçant le panier (montrer sa déception)
19 - Il tient le monde sur son pouce (tout faire à sa volonté) 27 - Faire une barbe de lin à Dieu (hypocrites)
20 - Qui a renversé sa bouillie ne peut la ramasser en entier (les dégâts ne peuvent être complétement réparés 28 - Jeter des roses aux cochons (gaspiller son argent)
21 - Peiner à aller d'un pain à un autre (ne pas arriver à joindre les deux bouts) 29 - Le cochon est saigné par la panse (par une puissante action le terrain est dégagé)
22 - Chercher la hachette (inventer une excuse) 30 - La cigogne reçoit le renard (allusion à la fable d'Esope)
23 - Tirer pour obtenir le plus gros morceau (toujours vouloir la plus grosse part) 31 - Etre sur des charbons ardents
24 - L'amour est du côté où pend la bourse (l'amour est à vendre)  

 

Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
32 - Le monde à l'envers 37 - Tirer une flèche après l'autre (ne pas être récompensé de ses efforts
33 - Chier sur le monde (se moquer de tout) 38 - Pisser à la lune (vouloir d'impossible)
34 - Regarder à travers ses doigts (laisser dire) 38b - Jouer de la musique sous le carcan (ne pas se rendre compte de ses propres ridicules)
35 - Etre marié sous le balai (vivre en concubinage) 39 - Faire la barbe au fou sans savon (profiter de la sottise d'autrui)
36 - Les galettes poussent sur le toit (vivre dans l'abondance 39b - Il a le feu au derrière (être pressé)

 

Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
40 - Pêcher derrière le filet des autres (se contenter du reste) 50 - Il pend sa tunique à la barrière (jeter son froc aux orties)
41 - Les gros poissons mangent les petits 51 - Tourner son manteau selon le vent (faire la girouette)
42 - Enrager parce que le soleil se reflète dans l'eau (être envieux) 52 - Jeter les plumes au vent (perdre le fruit de son propre travail)
43 - Attraper l'anguille par la queue (se tirer d'affaire avec peine ?) 53 - Peu importe à qui est la maison qui brûle pourvu qu'on puisse se chauffer aux tisons
44 - Nager à contre courant 54 - Il regarde danser les ours (il est affamé)
45 - Tomber du boeuf sur l'âne (passer du coq à l'âne) 55 - Pourquoi les oies marchent-elles pieds nus (être indifférents à ce qui ne nous regarde pas)
46 - Se frotter le derrière contre la porte (manquer de reconnaissance) 56 - Avoir le vent en poupe - un oeil sur la voile :  Surveiller la voile (faire attention)
47 - Réussir à voir à travers une planche de chêne pourvu qu'il y ait un trou dedans (enfoncer des portes ouvertes) 57 - Chier sous le gibet (danser sur un volcan)
48 - Deux qui chient par le même trou (faire de nécessité vertu) 58 - Le voyage n'est pas fini parce que l'on aperçoit l'église et le clocher (ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué)
49 - Jeter l'argent dans l'eau (jeter l'argent par la fenêtre)  

 

Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021
Pieter BRUEGEL  "La Huque bleue" - Janvier 2021

"Les proverbes flamands" 1559 - Berlin Staetliche Muséum

Bruegel par Philippe et Françoise Rober-Jones chez Flammarion

Wipikedia et autres sites internet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cathy 01/02/2021 16:50

Bonsoir Michèle,
C'est Flo qui m'a conseillé de m'instruire en me signalant votre blog, et elle a bien fait! Merci pour ce passionnant article sur une toile de Bruegel. Ça donne envie d'aller (re)voir ses toiles...à Berlin ou ailleurs! Vivement la liberté de bouger....

voir-ou-revoir 01/02/2021 17:52

Bienvenue, ravie de vous avoir comme lectrice ! Abonnez vous si vous voulez être au courant de mes parutions, moins nombreuses qu'habituellement, les expositions parisiennes me manquent. J'aimerai aussi aller à Berlin. Je vous souhaite une très bonne année. Amicalement. Michèle

Emma 26/01/2021 14:20

Formidable alchimie du talent et de l,esprit, et ta mise en page est sensationnelle, merci, Michèle !!!!????

lydia 25/01/2021 18:47

quel bonheur, tu nous as raconté une belle histoire, c'est génial, une vrai BD, les gros plans sont superbes de qualité, merci beaucoup , j'ai adoré, bisous

almanito 25/01/2021 18:16

Belle recherche, j'ai appris plein de choses passionnantes et entre autres comment regarder et comprendre un tableau de Bruegel. Merci Michèle.

Articles récents