Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Chateaux

                         Photo MPSAM 2861

  La ville d'Ecouen est située dans le département du Val d'Oise, à vingt kilomètres au Nord de Paris, non loin de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Le château  a été construit sur les hauteurs de la ville, à partir de 1538, pour Anne de Montmorency, connétable de France, et principal ministre de François Ier, puis d'Henri II.
Propriété de la Légion d'Honneur depuis Napoléon Premier, l'édifice a été transformé, selon la volonté d'André Malraux, en Musée national de la Renaissance. Il a ouvert ses portes en 1977.
On y retrouve l'atmospère d'un véritable palais Renaissance et tous ses attraits, chapelle, salle d'armes, appartements, mobilier, remarquables collections. J'ai toujours le même grand plaisir à "voir et revoir" dans la galerie de Psyché, l'histoire de David et de Bethsabée (une superbe tenture tissée à Bruxelles vers 1520/1525). A mon immense regret, je ne verrai, ce jour là, qu'une petite partie de la tenture dans deux salles voisines. La galerie est en phase de rénovation.
Poursuivant ma visite, et pour me consoler, je découvrirai, au deuxième étage, une petite salle, la "salle des Cassoni" (Peut-être n'est elle pas toujours ouverte).
Les cassoni étaient des coffres, offerts souvent par paire, en cadeau de noce. Destinés à recevoir le trousseau de la mariée, associés au cortège nuptial, il étaient remis au couple le jour des noces et placés par la suite dans la chambre des époux. Ils portaient sur le devant un décor évoquant des thèmes de l'histoire ancienne ou de la mythologie gréco-romaine, l'image représentée devant être un exemple moral pour le couple.
Très peu nous sont parvenus entiers. Les panneaux peints ont été détachés des coffres au XIXe siècle, et présentés comme des tableaux par les collectionneurs et les marchands. Les cassoni étaient commandés à des peintres célèbres qui en avaient fait une spécialité. Ils sont un témoignage des recherches nouvelles dans le traitement de la perspective, dans l'évocation de l'architecture et dans la reproduction des vêtements contemporains.
Les quinze panneaux d'Ecouen ont été exécutés dans la deuxième moitié du XVe siècle, en Ombrie et en Toscane, par les Florentins Scheggia et Apollonio di Giovani (frère de Masaccio). Douze d'entre eux faisaient partie de la collection Campana acquise par Napoléon III en 1861.
Sous le même nom de "cassone" on désigne dans le langage de l'histoire de l'art à la fois le coffre décoré et les peintures qui l'ornent.

En haut - Histoire de Lucrèce et Tarquin  - En bas - Le départ d'Ulysse - photos MP
 Guidoccio Gozzarelli - vers 1480 -  (longueur des panneaux- environ 100 cm)histoire de lucrèce et ulysse

 l'histoire d'Ulysse - détail  Le départ d'Ulysse - photo MPpanneau-de-cassone---le-depart-d-ulysse

l'histoire d'Ulysse - détail -Pénélope - photo MPle départ d'ulysse

Le Cheval de Troie - Scheggia - vers 1460-1465 - photo WEBcheval de troie
Le Cheval de Troie - détails - photo MPle cheval de troie
le cheval de troie
Combat de Cavalerie sous les murs de Troie - Scheggia - vers 1460-1465 - détail - photo MP  combat de cavalerie sous les murs de troie

Histoire d'Enée - vers 1460 - Apollonio di Giovanni - détail - photo MP histoire d'énée

Scène de bataille - atelier florentin vers 1460-1470 - détail - photo MPscène de bataille
scène de batailles

 Tiberius Gracchus et Cornélie - Scheggia et atelier - vers 1460-1470 - détail photo MP
          
tiberius gracchus et cornelie

Le cassone complet  ci-dessous se trouve à New-York au Metropolitan Museum - photo WEB

exemple de cassone d'appolonio di giovani metropolitan muse

Site du château d'Ecouen - cliquer : link

 

Commenter cet article

emma 15/07/2013 14:09

très intéressant, et de belles illustrations, merci - amusant de voir Ulysse habillé de cette façon, comme quoi les mises en scène "contemporaines" ne sont pas une invention de notre époque

Titi Eli 15/07/2013 13:24

Merci encore pour ces beaux reportages. J'ai du le visiter
il y a longtemps ce château je passais souvent devant quand
j'habitais en Banlieue nord, Bonne journée !

rufus 11/07/2013 20:09

Merci chère Michèle. j'ai bien noté, et on ne rira plus de moi : les cassoni ne sont ni des petits objets aimés un peu cassés, ni une fricassée "à la casserole" de pâtes italiennes agrémentées de
lardons.
Les vôtres sont des chefs d'oeuvre, et j'en ai beaucoup aimé les détails.Merci! Merci!

voir-ou-revoir 12/07/2013 08:50



Cher Rufus, votre humour est un régal et je pense que je vais cuisiner à ma façon des pâtes que j'appelerai "à la cassoni" sans oublier d'y mettre comme un des ingrédients des ...
lardons. Je pense que le bouche à oreille (l'expression est appropriée) fera que dans une centaine d'années les coffres déjà peu connus seront totalement oubliés au profit d'une recette de pâtes.
Ceci dit et pour redevenir sérieuse j'ai beaucoup aimé les peintures de ces coffres qui ne manquent pas de nous faire penser à Paolo Uccelo ou à Giotto. Merci pour votre fidélité qui me touche
beaucoup. Vous avez toute mon amitié. Michèle