Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voir-ou-revoir

Voir-ou-revoir

Mes visites d'expositions, de musées et autres lieux culturels.

Publié le par voir-ou-revoir
Publié dans : #Eglises Cathédrales Basiliques

Le 8 février 2012, je publiais un article sur la SAGRADA FAMILIA. Je viens de découvrir une vidéo qui nous montre virtuellement la construction terminée (prévue pour 2026). Impressionnant !

Certains de mes nouveaux lecteurs n'ont peut-être pas lu cet article, je le réédite à la suite de la vidéo.

On l'appelle communément cathédrale mais la Sagrada Familia est une basilique. Une cathédrale est le Siège de l'évêque du diocèse alors qu'une basilique est un titre accordé par le Pape à certaines églises. Il arrive cependant qu'une basilique devienne un Siège épiscopal, c'est ce qui est prévu pour la Sagrada Familia.

La Sagrada Familia, plus précisément "temple expiatoire de la Sainte Famille" a été consacrée basilique le 7 novembre 2010 par Benoit XVI. Va-t-il béatifier Antoni Gaudi enterré dans la crypte ? C'est ce que demande certains depuis longtemps.
Messe de consécration :ceremonia-de-bendición-de-la-basílica-de-la-sagrada-famil

Lorsque Gaudi reprend le chantier de la Sagrada Familia l'année 1883, il a 31 ans, il est déjà célèbre.

Joseph M. Bocabella a acquit un terrain grâce aux dons collectés par "l'association des dévots de Saint Joseph", terrain assez éloigné du nouveau quartier de l'Eixample, mais déjà inclus sur les plans. Il a confié en 1881 la construction d'une église à l'architecte Francesc de Paula Villar qui a élaboré un projet néo-gothique. Très vite une mésentente s'installe et Bocabella fait appel à Antoni Gaudi.   
Dessin de Villar :
Sagrada Familia (Villar)

Gaudi a un projet beaucoup plus ambitieux. Il conçoit un temple un peu plus grand avec une architecture où son imagination mêle des références végétales, mystico-religieuses symboliques et iconographiques. Il prévoit une tour de 170 m de haut dédiée à Jésus Christ.   
Dessin de Gaudi :452px-Sagrada Familia-sección-copie-1

La crypte est inauguré en 1884.

En 1891 les travaux de la façade de la nativité commencent mais Gaudi comprend rapidement qu'il ne verra pas son oeuvre achevée. Il élève au maximum de leurs hauteurs des parties significatives mais peu fonctionnelles et extérieures au temple. De cette manière, il rend impossible la modification de la hauteur prévue et ce qui est construit ne sera utile que lorsque le temple sera terminé. Il laisse ainsi une marque de son style architectural très personnel qui servira de guide après sa mort.

En 1906 Gaudi s'installe dans sa maison du parc Guell et se consacre désormais uniquement à la Sagrada Familia.(la photo de sa maison est visibles dans l'article sur le parc Guell). 

A partir de 1910 les années sont dures pour lui : décès de sa nièce, sa seule famille avec son père (mort en 1906). Gaudi est resté célibataire, il n'a approché sans succès qu'une femme en 1884, Josefa Moreu, institutrice. Plusieurs de ses amis décèdent  ainsi qu'Eusebi Guell son mécène. La crise économique de 1915 a paralysé le chantier.
La Sagrada Familia en 1915 : 736px-Sagrada Familia 1915

"Mes grands amis sont morts. Je n'ai pas de famille, ni de client, ni de fortune, ni rien. Donc je peux me livrer entièrement au temple". Il s'y consacrera effectivement totalement allant même jusqu'à s'installer à la fin de sa vie dans l'atelier de la Sagrada Familia.

Fervent croyant, devenu ascète, ne se souciant plus de son aspect, lorsque Gaudi se fait renverser par un tramways le 7 juin 1926 il est pris pour un mendiant et n'est pas secouru immédiatement. C'est seulement le lendemain que le chapelain de la Sagrada Familia le reconnait, mais il est trop tard. Gaudi décède le 10 juin et le 12 juin une foule immense se presse pour ses obsèques.

La Sagrada Familia a traversé un siècle de guerres, de révolutions, de progrès, de changement de moeurs. Elle emerveille, elle étonne, elle déconcerte, elle rebute, elle révolte, c'est une pure oeuvre d'art. Elle a son propre style, celui de Gaudi poursuivit par les six architectes qui lui ont succédé, le dernier Jordi Bonet y travaille depuis 1985. (voir l' interview après les images).

 

 La Sagrada Familia au milieu du quartier typique de l'Eixample avec ses carrés de bâtiments.   (google earth) 

GOOGLE-copie-1.jpg

 

Facade de la Passion (photo MP)SAM_0893.JPG

facade de la passion - photo web

5000528445_0ed1cf6da2_z.jpg

dessin de Gaudi - 1911

Pasión (Gaudí, 1911)croquis

 détail - Le Christ est suspendu a une croix horizontale si bien que son corps semble être au bord du vide (photo web)

Barcelone 15 juin 2006 031 small1

 détail - la figure de l'évangeliste est un hommage à Gaudi, portrait inspiré par une image connue de l'architecte (photo MP)

SAM 0896-copie-1

portrait-de-gaudi.jpg

 détail - les trois maries et le cyrénéen  (photo MP)

SAM 0898-copie-1

détail - le baiser de Judas et le carré magique - les nombreuses combinaisons possibles des chiffres 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,13,14,15 (verticalement, horizontalement, diagonalement ...)donnent toujours le chiffre 33 - âge de la mort du Christ (photo MP)SAM 0897-copie-1

  La Facade de la Nativité  - (photo MP)SAM_0899.JPG

détail - portail de la charité - couronnement de Marie (photos MP)

SAM_0901-copie-1.JPG

SAM_0902-copie-1.JPG

détail -  les anges trompettistes lancent leur appel aux quatres vents (photo MP)SAM_0905-copie-2.JPG

de chaque côté du portail de la charité, le portail de la foi et le portail de l'espérance

détail - l'arbre de vie - tout en haut de la facade de la nativité, le pinacle représente un cyprès couronnant les trois portails (photo MP)SAM 0906

 

Je n'ai malheureusement pas pu entrer à l'interieur, les belles photos qui suivent sont levées sur le web. J'y retournerai avec un intérêt encore plus grand, depuis mon retour de Barcelone je me suis beaucoup documentée sur Gaudi et ses oeuvres. 

450px-Sagrada_Familia_Interior-copie-1.jpg

 

450px-Sagrada_Familia_pillars.jpg

 

interieur-sagrada-familia-gaudi-barcelone-copie-1.jpg

 

sagrada-familia-interior1-copie-1.jpg

 

structure-d-une-baie-vitree.jpg

 

L'entrée de la Sagrada Familia est payante, des millions de personnes la visite chaque année, ce qui permet de poursuivre le chantier, car la Sagrada Familia n'est pas finie, il reste à achever la façade de la Gloire, ce sera la plus grande et la plus spectaculaire de toutes avec sa tour de 170 m de haut et les quatres dômes des évangelistes. Achèvement prévu en 2026 pour le centenaire de la mort de Gaudi.

Pour clore cet article je fermerai les portes de la Sagrada Familia . Les portes de bronzes contiennent les textes évangéliques représentés sur les sculptures de la façade de la passion. 8500 lettres. Pour  Subirachs , sculpteur de la façade de la Passion, ce sont deux livres ouverts qui ne troublent pas la solitude du Christ lié à la colonne.

sagrada_familia_4-copie-1.jpg

 

image

"Je crois que la consécration de cette église de la Sagrada Familia, à une époque où l'homme prétend édifier sa vie en tournant le dos à Dieu, comme s'il n'avait plus rien à lui dire, est un événement d'une grande signification" - Benoit XVI".  
______________________________________________________________________________________
Interview  de Jordi Bonet par  Paul Ondarza du 7 novembre 2010 publié dans l'Osservatore Romano

 

Q - Comment a-t-il été possible durant les dernières décennies de continuer la construction tout en restant fidèle au projet initial.

R - Gaudi était un homme très intelligent. Il savait que la construction d'un monument aussi grand, payé par les gens, non seulement pourrait durer 20, 40, 50 ans, mais des siècles ... Le début a été avec la première pierre, posée en 1882, Gaudi est mort en 1926. Il a travaillé sur la Sagrada Familia pendant 41 ans et il a laissé suffisamment d'éléments pour la poursuite de son travail. Toute l'architecture nouvelle était basée sur l'observation de la nature, et dans la nature sont présentes des surfaces très résistantes, sans beaucoup de matériau. Ensuite, grâce à la géométrie - parce que l'architecture a besoin de la géométrie - grâce à la modulation et aux proportions qui se répètent, il a été possible de léguer à son successeur, non seulement une idée très grande, mais aussi exacte, parce que la géométrie est une science exacte. Donc Gaudi a utilisé des surfaces nouvelles, des surfaces réglées par une double courbure, des hyperboloîdes, des cônes, des surfaces hélicoïdales ... il a joué avec ces proportions de manière très simple et a utilisé des moules en plâtre à l'échelle 1:10. C'est vrai que toutes les études de Gaudi ont été détruites le premier jour de la guerre civile par les révolutionnaires,mais le plâtre a été laissé. Et grâce à ces modèles et à son étude des proportions, nous avons découvert des régles géométriques qui nous ont donné la possibilité de continuer exactement l'idée de Gaudi même sans sa présence.

Q - D'autre part, Gaudi savait qu'il ne pourrait pas achever ce travail, si bien qu'il a dit : "Mon client n'est pas pressé"..

R - Gaudi disait : nous avons toujours la Providence à la Sagrada Familia. Et la Providence m'a amené à travailler pendant plus de 25 ans pour arriver à la couverture de toute l'Eglise : 4500 mètres carrés, avec une capacité qui atteint sept à huit mille personnes à l'intérieur. Il est vrai que je me suis trouvé obligé de tenir compte de la réforme liturgique de Vatican II, ainsi que de la volonté de notre cardinal-archevêque de faire de l'église son Siège. En effet, dans le premier projet de Gaudi, la basilique n'était pas un siège épiscopal, et l'ambon n'était pas prévu(*). J'ai donc été obligé de concevoir le presbytère, ce qui implique un processus interprétatif important, mais Gaudi n'était plus là, et la poursuite semblait impossible. Et ici, il y a eu l'aide très importante de l'informatique, parce que - par exemple - là où il faut un mois pour tailler la pierre, le granit, à la main dans cette forme, avec l'ordinateur, cela a été possible en une nuit. Une chose qui aurait nécessité deux siècles maintenant on peut la faire en deux ans.

Q - Ce temple architecturalement parlant, n'est pas construit en béton armé, mais simplement en pierre de taille et se fonde donc sur les lois qui sont très différentes des méthodes modernes de construction..

R - Le béton armé, on ne sait pas combien de temps il durera : 100 ans, 150 ? Parce que le fer et l'acier et l'eau ne sont pas amis... Par la volonté de Gaudi, la couverture ne comporte pas un seul gramme d'acier : elle a été faite uniquement avec de la céramique et de la pierre, du granit. Et ainsi nous sommes sûrs d'une longue durée.

Q - Vous avez recueilli l'héritage pour la poursuite des travaux. Cependant, je me suis rappelé que vous avez également recueilli l'héritage spirituel de Gaudi, parce que Gaudi, en plus d'être un artiste était aussi un homme de foi. Le fait d'être artiste est-il inséparable d'être un homme de foi, lorsqu'on travaille a un ouvrage de ce genre ?

R - c'est un mystère, parce que la grâce de la foi ne dépend pas de la personne : c'est un don. L'art aussi est un don, tout le monde n'est pas un artiste. Je vais vous dire une chose étrange : la façade de la Passion s'arrête à la mort et à la sépulture de Jésus ; la résurrection de Jésus, on ne la voit pas. Pourquoi ? Parce que personne n'a vu la résurrection. Il faut entrer dans l'Eglise pour croire en la résurrection : c'est la pensée de Gaudi....

(*)chacune des deux  petites tribunes symétriques placées à l'entrée du choeur

Pour lire l'article sur le parc Güell cliquer ci-dessous
Antoni Gaudi et le parc Güell - 25 janvier 2012

Commenter cet article

emma 26/02/2015 11:17

passionnant de revisiter cet édifice halluciné, et la vie de son créateur avec un guide tel que toi

andré mugneret 23/02/2015 19:50

visité pendant deux jours pour nos 5o ans de mariage ,c'était un phantasme de jeunesse , dans dix ans , si toujours vivant , nous y retourneront.

Lucien 23/02/2015 15:40

"le 7 juin 1926 il est pris pour un mendiant et n'est pas secouru immédiatement. (...) Gaudi décède le 10 juin et le 12 juin une foule immense se presse pour ses obsèques."
"Ce qui a été c'est ce qui sera; ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera: il n'y a rien de nouveau sous le soleil!"
J'y entends, dans ce projet "fou", un écho de l'Ecclésiaste et toute l'ambiguïté de notre existence.
Toute mon amitié, Michèle.

françoise MICHEL 25/06/2013 16:38

je n'ai pas pu résister et après la visite du parc de Guell
je suis venue ici pour poursuivre par la basilique Sagrada
Familia. Une oeuvre extrêmement originale et gigantestesque à l'image de son imagination.
j'aime beaucoup ses sculptures;
cette promenade est toute aussi intéressante que la première
Françoise

margareth 13/02/2012 18:11

C'est bien cela, une pure oeuvre d'art. Heureusement pour nous que cette création architecturale lui a été confiée. La basilique paraît très claire à l'intérieur.

rufus 10/02/2012 09:29

A ceux qui ne connaissaient de la basilique que la photo d'ensemble déja surprenante, vous apportez une somme considérable de détails tous plus admirables les uns que les autres . Merci, merci
Michèle pour ce travail considérable propre à élever la foi de vos fidèles

Natacha Kolson 24/02/2015 12:32

Merci pour ces photos intérieures de la basilique qu'on ne voie pas souvent. Elles nous montrent un basilique très claire.
Natacha